• Des jeux

    Vous retrouverez ici toutes mes parties photographiées, commentées et annotées depuis septembre 2006. Bon voyage ludique !

  • Grosse soirée chez Éric et Karine, avec Yoann et Pascal. Autour d'une partie de Raiatea, direction les archipels polynésiens pour prier les dieux et construire de belles statues.

    Raiatea

    Derrière un beau matériel et des règles alléchantes (système d'actions à la Puerto Rico, réalisation de rituels sous contraintes), le jeu est finalement trop long, avec trop de mécanismes (utilité réelle des masques ?), un choix iconographique pas optimal (trop d'icônes, trop de symboles, trop de couleurs proches), et surtout bien trop chaotique (les rituels interdits sont primordiaux pour gagner, trop de différences avec les rituels normaux).

     

    Mon développement à Raiatea

    Mes différentes cartes acquises, dans une partie où on a bien rigolé.

     

    [Points : 33 – 30 – 26 – 14 – 12]

    Durée de la partie : 2 heures 45 minutes

    Note personnelle : 4/10


    votre commentaire
  • Pour cette session "déjeuner ludique", nous avons eu deux jeux.


    Krazy Wordz est un bon jeu de lettres et d'ambiance. À partir de 6 consonnes et 3 voyelles, il faut inventer un mot sur un thème donné, de sorte qu'il soit trouvé par les adversaires. Et bien sûr, les lettres rares (K, W, et autres H) s'en donnent à cœur joie. Un très bon jeu entre amis, et j'ai réussi un perfect avec Pez Kou. D'après vous, quel était le thème ?

     

    [Scores non notés]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Custom Heroes : Sur le principe du jeu du président de nos cours de récré, s'ajoutent le fait que les cartes sont customisables (améliorables) par l'ajout de modificateurs de valeurs et/ou de pouvoir. La partie ne fut pas terminé, mais cela semblait pas mal. À revoir.

     

    [Arrêt de la partie après 3 manches (sur un maximum de 7)]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : ?


    votre commentaire
  • Retour de mes déjeuners ludiques.


    Une partie de Welcome to the Dungeon : un bon petit jeu chafouin où l'on entrepose les monstres dans le donjon avant de l'explorer. On peut aussi écartes des monstres, mais en retirant aussi un équipement du héros. Et c'est le principe du stop ou encore : plus on reste longtemps, plus on risque d'être celui qui explorera.

    Je suis parvenu à m'imposer par deux victoires, alors que des adversaires avaient été trop téméraires.

     

    [Victoire par 2 explorations couronnées de succès (2 joueurs éliminés)]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Puis je présente Sakura, un autre jeu bien chafouin. Trois manches acharnées, où pour la dernière, certains ont mangé plus que d'autres, et un joueur a réussi à ne pas prendre de shuriken de la partie, bravo à lui. Je l'apprécie de plus en plus ce petit jeu.

     

    [Points : 0 – 17 – 18 – 30]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 7,5/10


    votre commentaire
  • Ce soir, chez Éric, nous jouons à Altiplano, l'un de mes cadeaux Tric Trac. Basé sur le principe d'Orléans (on pioche des jetons dans un sac, pour faire des actions avec), il y a ici une contrainte déplacement : pour faire les actions, il faut être sur les lieux adéquats. Au départ, on cherche surtout à récupérer des ressources différentes, pour avoir plus de choix, puis ensuite, on optimise en construisant des bateaux (gain de ressources), des maisons (valorisation des ressources), des commandes ou du stockage pour avoir des points supplémentaires.

    Le jeu tourne bien, surtout qu'ici on n'a pas vécu de blocage de ressources (les ressources ne se gagnent pas forcément par une action directe). Et on se tient dans un mouchoir de poche. Le jeu m'a bien plus, mais il est quand même long (il se terminer à l'épuisement d'un lieu ou des extensions (celles-ci sont des actions supplémentaires)).

     

    Éric

    Éric a joué sur les bateaux et les commandes.

     

    Karine

    Karine a beaucoup joué sur les maisons.

     

    Moi

    Mes cartes

    Pour ma part, comme Éric, ce fut bateaux + commandes.

     

    [Points : 117 – 113 – 109]

    Durée de la partie : 2 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8/10

     

    Joueur Karine (1) Éric (2) Moi (3)
    Bois + Pierre + Cacao 9 7 5
    Laine + Minerai 14 8 6
    Étoffes + Bijoux 15 12 18
    Verre / 4 12
    Bateaux 2 10 8
    Maisons 16+20 4+4 /+/
    Commandes 11 44 40
    Entrepôt 30 20 20

    votre commentaire
  • Nouvelle partie de The Colonists avec Guillaume.

    Mise en place

    La mise en place optimisée du jeu, avec les cartes à gauche, les ambassades à droite.

     

    Ambassades

    Nous commençons avec les ambassades industrielle (conversion de ressources en phase de production), altruiste (gain de ressources en début d'année, et production de biens de subsistance), commerciale (échange de ressources au marché) et travailleuse (surtout pour le pion, qui permet de récupérer des ressources dépensées par l'adversaire).

     

    Plateau initial

    La mise en place des tuiles initiales, avec les tuiles sur les cartes proches.

     

    Guillaume (ère 1)

    En fin de première manche, Guillaume a fait une ambassade pour produire plus.

     

    Moi (ère 1)

    Pour ma part, je produis davantage, mais au contraire de Guillaume, je n'ai pas pu transformer rapidement mes Farms en Estates.

     

    Ambassades (ère 1)

    Montée équilibrée sur les ambassades pour le moment.

     

    Fin ère 2

    En fin d'ère 2, Guillaume a mis le pion du Laborer en jeu. Il a encore 4 cases disponibles sur son plateau.

     

    Moi (ère 2)

    Pour ma part, si on est à peu près au même point en termes de citoyens, j'ai moins de place disponible, car pas assez de grandes résidences.

     

    Ambassades (ère 2)

    Je commence à accuser un retard sur les ambassades (je suis présent dans 2, Guillaume dans les 4). Et la cinquième ambassade de l'ère 3 (l'alchimiste) entre en jeu.

     

    Fin ère 3

    Fin de troisième ère, on souffre de n'avoir qu'un seul intendant, et une vitesse de déplacement de 1. Et on commence à manquer d'outils.

     

    Moi (ère 3)

    J'ai pu débloquer la bande latérale, j'ai des marchands qui attendent d'être employés, pas de problème de subsistance, ça se passe pas mal pour moi.

     

    Ambassades (ère 3)

    L'avance de Guillaume sur le Laborer me sera certainement préjudiciable, car pour le reste on se tire la bourre.

     

    Fin de partie

    La fin de partie. Si j'ai opté pour un deuxième intendant, Guillaume a préféré augmenter sa vitesse de déplacement.

     

    Guillaume

    Le plateau de Guillaume, particulièrement bien rempli.

     

    Moi

    Mon plateau est également complet, mais je n'ai pas assez de marchands.

     

    Mes cartes permanentes

    Mes cartes permanentes. La Salle municipale est venue à point nommé pour débloquer ma situation.

     

    Ambassades

    Les différents niveaux dans les ambassades. J'ai particulièrement apprécié l'altruiste.

     

    Un très grand jeu de développement, je ne m'en lasse pas.

     

    [Points : 436 – 361]

    Durée de la partie : 6 heures 45 minutes

    Note personnelle : 10/10

     

    Joueur Guillaume (1) Moi (2)
    Bâtiments 183 148
    Ambassades 60 58
    Cartes 9 17
    Dollars 40 36
    Fermiers 8 16
    Citoyens 72 54
    Marchands 64 32

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique