• Je n'ai pas l'habitude d'y aller (habitude, habitude), mais j'ai passé une bonne soirée avec Yoann au Cocon ludique.


    Pas de nouveautés, mais beaucoup de valeurs sûres, voilà le programme, avec Russian Railroads pour commencer.

    Russian Railroads

    Et ça se voit que j'ai perdu les réflexes, car je finis avec plus de 100 points de retard.

     

    Russian Railroads (Yoann)

    Développement de l'industrie et de la ligne ukrainienne pour Yoann.

     

    Russian Railroads (moi)

    Pour ma part, je ne me suis engagé que trop tardivement dans la Transsibérien, la dernier tour étant seulement celui où je débloque toute la ligne (beige+blanc+bonification).

     

    [Points : 396 – 288]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 8/10


    On part ensuite dans un jeu feldien : Les châteaux de Bourgogne.

    Les châteaux de Bourgogne (scores)

    J'y prends ma revanche, même si l'écart y est plus faible.

     

    Les châteaux de Bourgogne (Yoann)

    Yoann avait choisi de jouer sur le côté classique, et s'est concentré sur la ente des marchandises (1 PV par tuile vendue, 3 PV par variété vendue).

     

    Les châteaux de Bourgogne (moi)

    De mon côté, j'ai rapidement posé la tuile connaissance valorisant les mines. De plus, j'avais +/-1 pour récupérer les tuiles sur le plateau. Quelques belles ventes et j'ai pu acquérir de précieuses tuiles noires, et mon domaine est quasiment complet.

     

    [Points : 212 – 193]

    Durée de la partie : 1 heure

    Note personnelle : 8/10


    Après un jeu de développement, un jeu de plateau avec des dés, voici le jeu de plateau avec des cartes : Deus.

     

    Deus (plateau)

    Yoann a très rapidement pris un bel avantage de développement, jouant militaire et construisant une ligne infranchissable de bâtiments.

     

    Deus (Yoann)

    5 cartes militaires, 4 cartes de production, 4 cartes scientifiques : pas besoin de construire un temple pour s'imposer !

     

    Deus (moi)

    Un peu de tout pour moi (dont un temple), et des majorités de ressources (dernier joueur), mais cela n'a pas suffi.

     

    [Points : 48 – 40]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Et pour terminer la soirée, une partie de 7 Wonders Duel.

     

    7 Wonders Duel (victoire militaire)

    Une partie que se conclut sur une victoire militaire de ma part.

     

    7 Wonders Duel (Yoann)

    Et il le fallait, car Yoann était bien placé sur les bâtiments civils (en plus, il me les prenait car j'avais des réductions dessus).

     

    7 Wonders Duel (moi)

    Un gros boost militaire au troisième âge aura donc suffit pour que je m'impose.

     

    [Victoire militaire]

    Durée de la partie : 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Pierre découvre Terraforming Mars, pour une belle partie chez Jean-Luc.

     

    Terraforming Mars

    Comme son nom l'indique, on cherche à rendre la vie humaine sur Mars possible. Pour cela, il faut développer trois domaines :

    • poser des océans
    • augmenter la température
    • augmenter le taux d'oxygène dans l'air

    Cela se fait principalement à base de cartes, qui permettent également de développer nos niveaux personnels sur 6 curseurs :

    • l'argent (pour poser les cartes)
    • l'acier et la titane (de l'argent "amélioré")
    • les plantes (pour faire de l'oxygène)
    • l'énergie (convertissable en chaleur en fin de tour)
    • la chaleur (pour augmenter la température)

    Si le projet est collectif, nous sommes bien dans un jeu compétitif (on peut revendiquer des objectifs atteints, ou bien provoquer des décomptes de majorité).

    Le jeu est finalement très simple à expliquer car une manche (ou génération) se déroule en 3 phases :

    1. choix de cartes à conserver (par pioche ou draft)
    2. phase d'actions (à tour de rôle, on peut jouer une carte, faire un projet standard, ou revendiquer un objectif ou récompense grosso modo)
    3. production selon notre niveau dans les 6 secteurs.

    Quand les trois domaines de terraformation sont au maximum, on finit la génération en cours, et on compte les points.

     

    Terraforming Mars

    Voici à quoi ressemble la plateau en fin de partie, avec ses océans, ses villes et ses forêts. Joueur bleu, je n'ai pas été très présents dans les revendications.

     

    Un excellent jeu de carte, au thème bien présent (à quelques petites imperfections prêts, mais ce n'est pas un jeu de simulation). Un futur achat, assurément.

     

    [Points : 92 – 83 – 80]

    Durée de la partie : 2 heures 30 minutes

    Note personnelle : 9/10

    Joueur Jean-Luc (2) Pierre (1) Moi (3)
    Niveau de terraformation 43 34 38
    Objectifs 10 5 /
    Récompenses 5+0+0 5+5+0 2+2+2
    Plateau (forêts et cités) 5+13 7+10 10+15
    Cartes 7 26 11

    votre commentaire
  • Une journée tranquille chez Pierre, autour de vieux jeux.


    Tout d'abord Trajan, un pseudo-voyage en Rome antique avec Feld, pour surtout utiliser le principe de saupoudrage de graines de l'awélé.

     

    Trajan

    Pierre a joué militaire et tuiles Trajan, moi la construction. Et on se tient dans un mouchoir de poche ! Pierre a tout de même plus de foudres populaires que moi.

     

    Trajan (Pierre)

    Deux tuiles à 9 PV étaient en attente chez Pierre.

     

    Trajan (Pierre)

    Mais il a réalisé 13 tuiles Trajan, n'hésitant pas à doubler-tripler l'action quand il le pouvait.

     

    Trajan (moi)

    Pour ma part, j'avais un gros paquet final (9 tuiles Trajan faites).

     

    Trajan (moi)

    J'ai aussi beaucoup joué au Sénat, même si la dernière tuile prise ne m'a rien rapporté (enfin si, 3 PV).

     

    Une partie de temps à autre, ça fait du bien, car mine de rien, on se creuse les méninges.

     

    [Points : 162 – 160]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Puis une partie de Notre Dame, avec deux variantes du cru :

    • À partir du deuxième cube à l'auberge, choix de 2 bonus différents (mais non testé ce soir)
    • Pour la bâtiment à points cumulatifs (je ne me souviens plus de son nom), un rat retiré à chaque activation.

     

    Notre Dame (Pierre)

    Comme vous pouvez le voir, Pierre a utilisé (tardivement, par déplacement de cubes) la deuxième variante, ce qui lui a permis de rattraper son retard et de me dépasser au final.

     

    Notre Dame (moi)

    Et pourtant, j'avais dès la première manche le bonus du parc ! Mais j'ai dû lutter pour arriver de l'argent, afin d'utiliser les personnages.

     

    Un autre Feld qui n'a pas pris une ride.

     

    [Points :73 – 63]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Voici MA grosse semaine ludique de l'année, avec mes amis parisiens. Quelques découvertes, beaucoup d'approfondissement, et de très bons moments.


    Le jour même de mon arrivée (train de nuit depuis Toulouse), je me rends chez Éric et Karine, avec Pierre, notamment pour découvrir leur nouveau-né. Côté jeux, on a d'abord fait une partie de Century.

    Century

    Une action parmi 4 possibles à son tour : acheter une carte (généralement d'échange d'épices), jouer une carte, prendre une carte objectif, ou bien reprendre ses cartes jouées. Simple, clair, efficace, jusqu'à ce qu'un joueur ait récupéré 5 objectifs (à 4 joueurs). Il faut se préparer son moteur d'épices et, à ce jeu-là, Éric et Pierre nous surpassent.

    Bien intéressant, à voir les autres jeux de la gamme dans les années à venir.

     

    [Points : 78 – 71 – 61 – 48]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Karine s'occupant du bébé, Éric et moi présentons Lorenzo à Pierre (qui a aimé, mais pas plus que cela, trouvant notamment que pierre et bois font doublon).

    Lorenzo (scores)

    Nous avons évité a première excommunication (sur les pièces), avons choisi de subir la deuxième (sur la prise de projets), et Pierre a subi la dernière.

     

    Lorenzo (moi)

    Je me suis lancé dans une stratégie personnages, qui s'est avéré payante au final (+3 grosses actions d'acquisition de cartes), avec en plus des tirages de dés favorables. La partie fut néanmoins serrée, Pierre assurant le coup.

    Maintenant, j'ai vraiment hâte de jouer avec les leaders.

     

    [Points:  90 – 83 – 77]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    L'après-midi est passé, chacun rentre chez soi. Enfin, je prolonge la journée chez Guillaume,où je retrouve Jean-Luc, et je découvre Terraforming Mars. J'y allais à reculons (longues explications ? première partie longue ?), mais me laisse finalement embarquer. Par contre, 5 joueurs, c'est trop pour ce jeu.

    J'avais choisi une corporation simple (réduction sur les gros projets), mais bien difficile à utiliser. Guillaume s'est bien sûr imposé (urbaniste fou), quand l'autre débutant finit à une honorable deuxième place (stratégie minière).

    J'ai trouvé le jeu bien long, surtout au dernier tour où on optimise au maximum (et je n'avais pas grand-chose à faire). Et puis j'étais aussi bien fatigué. À rejouer quand je suis plus frais.

     

    [Scores non notés]

    Durée de la partie : 3 heures

    Note personnelle : 7/10


    votre commentaire
  • Dernière soirée avant les vacances, et une nouvelle partie de Lorenzo. Encore une fois, préparer le terrain pour le décompte final fut essentiel.

     

    Lorenzo

    De grands écarts entre les deux premiers (qui ont joué sur les projets et les territoires), quand les deux derniers ont surtout misés sur les bâtiments. Personne n'a été excommunié en manche I (réduction de 1 des dés, bien pénalisant), quand les deuxième (difficulté pour recruter des personnages) et troisième excommunications (pas de points sur les territoires) n'ont eu que peu d'incidence.

     

    Lorenzo (moi)

    J'ai axé mon développement sur la foi (8 cartes sur 14 m'en donnant), mais Stéphane (le vainqueur) a réussi à me suivre sur ce chemin (le militaire s'étant tassé pour moi).

    J'aime toujours autant, et j'ai hâte de découvrir les leaders.

     

    [Points : 79 – 76 – 57 – 55]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique