• Soirée à l'Ancora, avec deux petits jeux pour commencer et un plus gros pour finir. Désolé pour la qualité des photos, mais l'éclairage n'était pas terrible.

    - Einfach tierisch : Un jeu de cartes et d'enchères. Une carte est dévoilée et chaque joueur enchérit dessus. Jusque-là rien de bien sorcier, sauf que :

    • Les cartes positives sont gagnées par le joueur ayant fait la plus forte enchère (banal), les autres joueurs récupérant leur mise
    • Les cartes négatives sont gagnées par le premier joueur à passer, les autres perdant leur mise (on paye pour ne pas avoir la carte).
    • Chaque joueur a le même capital de départ (valeur 1,2,3,4,6,8,10,12,15,25 - à peu près). On ne peut donc pas forcément mettre l'enchère que l'on souhaite, et toute carte posée pendant l'enchère ne peut être reprise.
    • A la fin de la partie, le joueur le plus pauvre est éliminé, puis le joueur ayant le plus de points est déclaré vainqueur.

    Au final, je finis second. Très sympa, et rapide.


    - Késako : Ce jeu d'ambiance ressemble au Pictionary (il faut dessiner pour faire trouver un mot), à quelques nuances près :

    • Il n'y a pas vraiment de notion d'équipe.
    • Il y a 2 "dessinateurs"
    • Pour faire trouver le mot, chaque dessinateur dispose de deux pierres, 3 petits bâtons et 5 grands bâtons. Ils posent un élément l'un après l'autre, sans se concerter. Les autres joueurs font autant de propositions qu'ils veulent, jusqu'à trouver le bon mot. A ce moment-là, les dessinateurs et le découvreur marquent chacun 1 point.

    La partie s'arrête quand chaque joueur a été dessinateur avec chaque autre joueur.

    Bien rigolo, surtout quans les dessinateurs ne se comprennent pas.


    - Himalaya : On conduit une caravane de yacks, pour prendre des ressources dans des villages pour honorer des commandes dans d'autres villages. Une fois les commandes faites, on reçoit de nouveaux yacks (puissance économique) ou on édifie un stupa (puissance religieuse), ou on installe des délégués dans les régions frontalières (puissance politique). Chaque joueur planifie 6 actions à chaque tour (se déplacer ou faire une action dans un village). L'ordre du tour est important car les ressources sont prises par ordre croissant d'importance.

    Ca tourne vraiment très bien, le seul GROS problème est que les villages donneurs de ressources et demandeurs de commandes sont tirés au dés : un même village peut donc être tiré plusieurs fois, ce qui est dommage.

    J'ai fait plusieurs erreurs dans ce jeu (j'ai même confondu les couleurs), ce qui me fait terminer à l'avant-dernière place.

    Un bon jeu, encore meilleur avec la variante où un village ne peut être retiré que quand tous les villages ont été passés en revue.

    Situation finale :


    votre commentaire
  • Mes acolytes avaient découvert Railroad Tycoon quelques semaines plus tôt. Il était temps pour eux de passer à la dimension supérieure avec Age of Steam.

    Avec 4 débutants, nous choisîmes de développer le réseau allemand, où les liaisons sont complètes et les villes extérieures difficiles à atteindre.

    Ghislain a gagné grâce à son réseau tranquille au nord-est (autour de Berlin). Jean-Luc a été relativement peinard au nord-ouest (près de Hambourg). Christophe, Clothilde, et moi-même nous sommes chamaillés au centre. La seule fille de la table s'est rattaché à Vienne puis a coupé son réseau (d'où la dernière place). Christophe a été assez opportuniste et s'implantant là où il y avait de la place. Pour ma part, je ne dus ma troisième place qu'à la connexion avec Berne, et le transport de 2 ou 3 marchandises sur 6 tronçons à ma couleur.

    Une très bonne partie, qui a enchanté Jean-Luc.

    Vous pouvez voir les écarts assez conséquents sur la piste de score :


    votre commentaire
  • En ce premier jour de juillet, souvent synonyme d'été, nous nous sommes retrouvés (les TricTraciens parisiens) au bord du lac Daumesnil, dans le bois de Vincennes, pour passer un agréable moment. Cela permet de croiser de nouvelles têtes, et surtout de partager notre passion en plein air. Au plus fort de la journée, on était une bonne trentaine.

    Avant de vous faire part des jeux auxquels j'ai participé, voici des photos pour vous mettre l'eau à la bouche.

    Le lac Daumesnil :

    Les participants :

    - Les jeux disponibles :

    - le Möllky, le fameux jeux de quilles finlandais, idéal pour cette journée :

    Le principe est fort simple : chaque joueur a 3 tentatives pour faire tomber au moins une quille. Le nombre de points est le valeur de la quille (entre 1 et 12) si une seule quille est tombée; le nombre de quilles tombées sinon. Le premier joueur (ou la première équipe) à atteindre exactement les 50 points gagne. La difficulté vient du fait de faire tomber les quilles, celles-ci étant replacées à l'endroit où elles sont tombées. Elles s'éloignent donc de plus en plus les unes des autres, ce qui rend la tâche plus ardue.

    J'en ai bien sûr fait quelques parties, mais je n'ai réussi à en gagner qu'une seule.

    Passons maintenant à mes autres parties.


    - Tsuro : Un jeu de connexion, où les pierres des joueurs suivent les chemins qui leur sont imposé. Objectif : ne pas sortir du plateau. Tout le monde a perdu à ce jeu d'apéritif (la photo le prouve).


    - Oriente : Un jeu de cartes pas facile à appréhender. Puisque chaque carte a un pouvoir soécial qui n'est pas toujours simple à mettre en oeuvre. L'objectif est d'être le plus riche, ce au quoi un joueur s'y est bien attelé. En même temps, il a eu toute la partie un personnage fort.

    Pas sûr d'y revenir.


    - Thurn und Taxis : Un jeu à ne pas sortir quand il y a du vent, puisque les cartes et les jetons ne veulent pas rester en place ! Je finis deuxième, ayant pu poser pas mal de maisons, récupérant des bonus au passage.


    - Yspahan : Un mauvais souvenir, puisque les quatre premières cartes que je pioche sont celles permettant d'engranger des points via les chameaux et l'or. Cela m'a beaucoup ralenti, et je n'ai pu prétendre à la victoire finale. A rejouer assez rapidement pour oublier cette partie de m...

     


    votre commentaire
  • Soirée à deux avec Christophe, pour la découverte d'un jeu abstrait et d'un jeu de gestion.

    - Hive : Chaque joueur a une colonie d'insectes et d'arachnides et, grâce aux différents déplacements de ceux-ci, essaye d'étouffer la reine adverse. C'est un très beau jeu abstrait, qui donc ne me convient pas, puisque je ne gagne jamais aux jeux abstraits.

    Au moins, les parties sont rapides, mais ce n'est pas un jeu pour moi, contrairement au suivant.


    - Funkenschlag - Italie : Dans ce jeu où chacun développe un réseau électrique pour alimenter des villes, je me suis montré le plus fort. C'est normal face à un joueur débutant, qui ne connaît pas les centrales ni l'évolution d'une partie. Et ce, bien que j'ai précisé qu'il ne fallait pas trop faire souvent la course en tête. En tout cas, cette carte est la moins intéressante de toutes, les disparités entre régions étant trop importantes.


    votre commentaire
  • Ce soir, deux jeux d'ambiance : un jeu de plateau et un jeu de tchatche. C'est parti.

    - Um Ru(h)m und Ehre à 5 joueurs : J'en ai déjà parlé ces derniers jours, je ne vais pas revenir sur le principe. Dans cette partie, je me suis focalisé sur la venue de pirates supplémentaires et la prise de trésors. Heureusement, contrairement à la partie faite le 9 juin dernier, je ne pris cette fois-ci qu'un seul scorpion. Par contre, je dormis souvent dans le hamac ou le rouleau de corde.

    Bonne ambiance autour de la table, surtout lors des jets de dés (lors de la rixe au bateau des joueurs qui avaient 4 ou 5 pirates quand leurs adversaires en avaient 1 ou 2 n'ont rien ramassé).

    Au final, une belle victoire de ma part :

     


     

    - Petits meurtres et faits divers à 6 : Découverte pour 4 joueurs, ça leur a bien plu. Même si certains éprouvent beaucoup de difficulté à caser leurs mots, et que d'autres trouvent le temps imparti trop court.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique