• Une soirée chez Frédéric, avant de vraies vacances (les prochains examens auront lieu mi-mars). Je lui fait donc découvrir deux jeux.


    Tout d'abord Ulm, car les comptes rendus de Ludo la gars m'avaient fortement titillés.

     

    UlmUne parie particulièrement atypique car, passé les trois premiers tours, il n'y eut plus aucune action "sceau" disponible ! Bien peu de marqueurs donc, et des scores relativement faibles.

    Je l'emporte avec ma stratégie Danube (je suis au bout du fleuve), et mes armoiries dans les chantiers navals n'auront servi à rien. Il faut passer outre le plateau de jeu assez surchargé (c'est du Menzel) car le système du taquin est novateur pour ce type de jeu. Des parties qui en appellent d'autres, sûrement.

     

    [Points : 29 – 28]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Puis, je ressors Innovation, depuis au moins 3 ans !

    Une explication des règles un peu laborieuse (surtout que j'ai collé l'aide d'Echos sur le plateau des joueurs) et évidemment Frédéric prend le temps de découvrir les effets des différentes cartes.

    Innovation

    Pendant qu'il arrive à créer des décalages, j'en profite pour emmagasiner de l'influence (merci à l'Agriculture qui ne sera jamais recouverte), et domine donc à tout va. En plus, il y eut un grand point de bascule quand Frédéric comptabilisa ses cartes actives jaunes, perdant ainsi son décalage, reculant sur l'échelle du temps, et me permettant de reprendre l'avantage. Je termine en beauté par la domination militaire.

    Cela a bien plu à Frédéric, qui sent bien qu'il faut refaire d'autres parties. Chouette !

     

    [Victoire aux dominations :   6 – 2]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 8/10


    1 commentaire
  • De retour à la session mensuelle du Temple du Jeu, j'attends 22 heures pour commencer ma première partie, à savoir Pax Renaissance. Il faut dire que, suite aux compte rendus de Loïc sur TT, il me tardait de le découvrir.

     

    Pax Renaissance

    Un jeu de cartes très original, qui e fait un peu penser à Imperial par le pitch général : des marchands qui influencent les grands de ce monde.

    Comme vous pouvez le voir, ce n'est qu'un jeu de cartes. On peut acheter des cartes à l'une des rangées à droite, qu'on pose ensuite pour bénéficier de leurs effets. Mais surtout, on peut activer nos cartes (de gauche ou de droite). Et leur principal effet et de provoquer des conflits (militaires, révoltes, ou religieux), et ce n'est pas vraiment pas simple à appréhender lors d'une première partie ! sans compter les 4 possibilités de victoire plus ou moins complexes, mais que les joueurs doivent débloquer.

    Évidemment, on navigue à vue pour une première partie, et il faudrait donc y jouer régulièrement pour bien tout intégrer. Mais en ce moment, je n'ai vraiment pas le temps. Dommage.

     

    La photo ci-dessus montre mon jeu et l'état de l'Europe, la photo ci-dessous le jeu de mes adversaires.

    Pax Renaissance

     

    [Victoire aux royaumes : 5 – 3 – 1]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Puis Loïc me présente Cthulhu Realms, un petit jeu de deckbuilding sympathique. Il faut bien sûr faire des combos, afin d'amener la santé mentale de son adversaire à 0. Si j'avais bien commencé, j'ai rapidement manqué de cartes fortes pour bien lutter.

     

    [Défaite]

    Durée de la partie : 20 minutes

    Note personnelle : 7/10


    votre commentaire
  • Peu incline à découvrir de nouveaux jeux, ma mère se laisse convaincre par la découverte de Kanagawa (il faut dire que le matériel aide beaucoup).

    Kanagawa

    Si l'explication n'est pas toujours aidé (distinguer l'atelier de l'estampe, voir ce que permet chaque élément, elle a néanmoins bien accroché. En plus elle m'a battu, privilégiant les points "directs" à une longue saison (comme la mienne). J'ai certainement accumulé trop de cartes ateliers (10 contre 7).

     

    Personnellement, je pense que je l'apprécierai plus à partir de 3 joueurs (plus de variabilité dans les choix).

     

    [Points : 31 – 28]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Puis, avant de prendre le bus, une partie de Can't Stop, avec une large victoire de ma mère, qui avança lentement mais sûrement. Courageuse, mais pas téméraire comme moi !

     

    [Colonnes : 3 – 0]


    votre commentaire
  • Ce soir-là, j'aurais dû passer un examen. Mais par souci informatique, cela a été repoussé d'une semaine (et j'ai réussi cet examen).

    Au lieu de cela, je propose une soirée à Frédéric, notamment autour d'un jeu qu'il apprécie comme moi : Tzolk'in.

    Tzolk'in

    Je me suis fait littéralement roulé dessus, bien sûr parce que Frédéric a très bien joué, mais aussi parce que j'ai perdu les réflexes du jeu : je me suis trop concentré sur les fermes, et Frédéric m'a piqué beaucoup de maïs; mon pouvoir de peuplade était difficile à jouer (roues interchangeables), et je n'ai pas assez joué temple. Je fait un score finalement pas trop ridicule (53 points) grâce à mes 3 crânes.

    À rejouer donc, mais ce fut une belle partie.

     

    [Scores : 95 – 53]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Pour finir la soirée, je lui présente Kingdomino, avec la variante des points pour le carré complet, du château au centre du domaine, et du vainqueur après trois parties.

    Kingdomino

    La troisième partie en cours, où tout se joue (Frédéric a 3 points d'avance). Pour le moment, rien de définitif.

    Kingdomino

    Ma tourbière est largement compensée par sa forêt, et mon adversaire gagne ce petit challenge, bravo à lui.

    Un bon jeu aux règles très simples, et idéal pour toutes les situations.

     

    [Points : 63+29+48 – 50+43+42]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : 8/10

    Détail par manche Frédéric Moi Frédéric Moi Frédéric Moi
    Bonus 15 15 5 / 15 15
    Champs 6 6 2 24 8 /
    Forêts 10 10 5 10 16 /
    Lacs 21 1 8 3 3 7
    Marais 2 12 9 / / 12
    Prés 1 4 / / 4 6
    Montagnes 2 2 / 6 2 2

    votre commentaire
  • On ressort Carcassonne, le célèbre jeu de tuiles, mais ici dans sa version Préhistoire.

    Carcassonne Préhistoire

    Comme d'habitude, je jouais en bleu, ma mère en rouge. Cette dernière a compris un peu tardivement le décompte des huttes. J'aurai pu assez facilement relier ses deux prairies, mais je n'aime pas être agressif. Et comme ma propre prairie (au centre) m'a rapporté 28 points,je n'en avais pas l'utilité.

     

    Carcassonne Préhistoire (scores)

    Les scores finaux après le décompte des huttes et prairies. J'ai fait 3 tours du plateau, ma mère 2.

     

    [Points : 157 – 145]

    Durée de la partie : 1 heure

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique