• Une fois n'est pas coutume, je reçois Guillaume et Jean-Luc chez moi, pour des jeux avec beaucoup de cartes.


    Ce fut d'abord Le Havre, où Guillaume l'a emporté avec une très bonne gestion des emprunts. Il a préféré se développer pour construire de nombreux bâtiments, se débarrassant de ses emprunts (il en a eu jusqu'à 9 !) sur la fin. Et cela lui a donné le tableau ci-dessous.

    Le Havre (Guillaume)

     

    Le Havre (Jean-Luc)

    Jean-Luc, par contre, a beaucoup ramé (peu de bâtiments construits), et il a lutté longtemps pour se nourrir.

     

    Le Havre (moi)

    Mon tableau de développement, et j'ai été bien réfractaire aux emprunts. Par contre, j'ai moins souffert de la faim.

     

    [Points : 238 – 193 – 97]

    Durée de la partie : 3 heures

    Note personnelle : 9/10

    Joueur Guillaume (1) Jean-Luc (3) Moi (2)
    Bâtiments 146 60 143
    Bateaux 68 18 32
    Argent 24 19 18

    Puis je leur présente Compagnons, un jeu de chaînage de cartes. Au-delà de la petite boîte, le jeu prend beaucoup de place, et on est quand même bien dépendant de la pioche.

    Compagnons (Guillaume)

    Guillaume a souvent pesté ("la bonne carte pour mes adversaires"), il a tout de même gagné. Vous remarquerez ses nombreuses cartes noires.

     

    Compagnons (Jean-Luc)

    Jean-Luc a fait un peut de temps, mais manque de scoring de fin de partie (les pièces d'argent).

     

    Compagnons (moi)

    Mon village, avec pas mal de cartes "argentées".

     

    [Points : 157 – 140 – 122]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 6,5/10


    votre commentaire
  • Bien que je me sois débarrassé de mon exemplaire après ma dernière partie, j'accepte de refaire une partie des voyages de Marco Polo, mais avec l'extension des agents de Venise.

    Et je dois dire que, bien qu'ayant joué avec de mauvaises règles (l'accès à Venise était facilité), j'ai bien apprécié cette partie, car les agents et Venise permettent d'utiliser différemment ses dés, et de moins pester contre le tirage.

    Les voyages de Marco Polo (plateau)

    J'ai failli gagner, grâce à de nombreux contrats et l'utilisation du diplomate. Mais ne pas avoir atteint le dernier palais de Venise me coûtera cher.

     

    Les voyages de Marco Polo (Éric et moi)

    J'ai aussi perdu car j'ai oublié de jouer ma dernière carte bonus, procuré par mon personnage, me privant de 10 points. D'ailleurs, nous avons tous utilisé un personnage de l'extension :

    • Un "dé" supplémentaire avec des faces imposées pour Éric
    • Un nouveau personnage par manche pour Karine
    • Et donc le pourvoyeur de cartes bonus pour moi

     

    Je ne refuserai donc pas d'autres parties de ce premier opus. À voir le deuxième opus qui va bientôt sortir, mais dont le prix est bien dissuasif.

     

    [Points : 93 – 91 – 84]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire
  • Trois parties lors du déjeuner ludique de l'Insee.

    Tout d'abord deux parties de Non merci, un petit jeu de pari très malin, où il faut savoir prendre des risques : chaque carte que l'on prend fait perdre des points, mais dans une série, seule la carte la plus faible compte. Pour refuser une carte, il suffit de mettre un jeton dessus (les jetons, eux, rapportent des points). Un jeu qui revisite bien le principe du "stop ou encore".

    Puis deux parties de Panic Island, un jeu de mémoire bien frénétique, donc très prenant et détendant.

    Enfin, une partie très serré de Welcome, où je m'impose 114 – 112 !


    votre commentaire
  • Une partie de Welcome avec ma mère. Où je me suis rendu compte qu'il n'est pas si facile que cela à expliquer, mais ma mère s'est bien débrouillée. Je le mettrai dans mes bagages pour les fêtes.

     

    [Points : 107 – 94]

    Durée de la partie : 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • De retour chez mes amis gentils, Éric nous présente Dreamscape.

     

    Dreamscape

    Comme son nom l'indique, nous allons construire les paysages de nos rêves (quand on dort, hein, pas une île paradisiaque). Pour cela, nous allons récupérer des fragments de paysage dans les 6 lieux visibles ci-dessus, et faire l'action d'un lieu.

     

    Dreamscape (mon paysage)

    Vous pouvez voir ci-dessus mon paysage final. Les paysages à réaliser correspondent à des objectifs à remplir, et chaque type de paysage a aussi un bonus associé.

     

    Derrière des dessins évanescents, se cache un pur jeu d'optimisation. Et je trouve ça un poil dommage, car c'est un jeu qui s'adresse à des joueurs chevronnés (et encore, on jouait sans module additionnel). Il semble néanmoins trouver son public, et tant mieux.

     

    [Points : 71 – 37 – 24]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 6/10


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique