• J'ai offert Vignobles à mon frère à Noël. La version pledgée, avec un plateau biface (on jouera sur la face France), avec artbook, bouteille de vin, et pions stylisés offerts.

     

    Vignobles (première partie)

    Ce jeu est une course, puisqu'il faut être le premier à remplir l'un de ces quatre objectifs (les chiffres correspondent au seuil pour 4 joueurs) :

    • faire 4 vins rouges
    • faire 3 vins blancs
    • faire 3 vins de prestige (les bouteilles sur la carte)
    • faire 3 vins dans une même région

    Les règles sont très simples : chaque joueur fait 2 actions par tour (les cartes visibles à droite sur la photo) parmi :

    • faire des vendanges (récupérer des cartes cépage)
    • mettre en cave (poser des cartes cépage dans un tonneau de sa cave)
    • fabriquer un vin (assembler deux cartes cépages de sa cave, dans la région idoine)

    Plutôt que de faire l'une de ces actions, on peut récupérer une action spéciale.

    Simple à expliquer, mais pas en suivant le fil de la règle, et bien vite on est dans le bain.

    Pour cette première partie, mon frère s'est imposé (par la réalisation de 3 vins blancs, si je me souviens bien).

     

    Vignobles (première partie)

    On enchaîne sur une deuxième partie (cela dure une demie-heure). À ce stade, chacun a réalisé un vin.

     

    Vignobles (deuxième partie)

    Et je m'impose par la réalisation de 3 vins de prestige. Mais ma mère m'a aidé deux fois : grâce à une action spéciale, j'ai pu piocher dans sa main le cépage qui me manquait, puis elle n'a pas vu qu'elle pouvait m'empêcher de gagner dans le tour (une seule carte m'intéressait, et j'étais deuxième joueur).

     

    Vignobles (deuxième partie)

    La carte de France de plus près.

     

    Un bon jeu familial, thématique et très beau visuellement, mais qui joue beaucoup sur les couleurs (dégradé de vert, de jaune, de bleu, de violet). Donc les daltoniens pourraient ne pas s'y retrouver.

     

    [1 vin fabriqué, puis victoire aux vins de prestige]

    Durée de chaque partie : 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Le lendemain, une partie des Aventuriers du rail avec ma mère.

     

    Les Aventuriers du rail

    Belle victoire de sa part : elle m'a prise la liaison noire de 6 wagons au sud-ouest, et on devait tout deux passer par là. Bravo à elle.

     

    [Points : 115 – 105]

    Durée de la partie : 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Une partie de Qui paire gagne, en famille, le soir du réveillon, pour gagner nos petits cadeaux, c'est idéal ! J'ai ainsi notamment eu le seul roman écrit par Pierre Desproges.


    votre commentaire
  • Dernière soirée ludique à Rennes avec Frédéric.


    Je lui présente Railroad Revolution.

    Railroad Revolution

    Dans ce jeu de réseau, on peut tranquillement monter son affaire, la principale interaction provenant de l'activation des marchés (que j'ai plus souvent utilisé que mon adversaire).

    Le différentiel s'est fait sur les gares : 7 gares (coef. 9) pour moi, 4 gares (coef. 3) pour mon adversaire.

    Un jeu toujours aussi bon, mais il semble difficile d'y mener une stratégie "Réalisation d'un maximum d'étapes", étant donné la consommation d'ouvriers que cela représente.

     

    [Points : 269 – 224]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 9/10

    Joueur Frédéric (2) Moi (1)
    Côte Ouest 75 60
    Gares 12 63
    Bureaux de télégraphe 10 25
    Étapes 88 84
    Locomotives 16 16
    Ligne de télégraphe 23 21

    Une partie de Blueprints pour finir, où les départages aux matériaux demandés m'ont fait très mal à la dernière manche.

     

    [Points : 10 – 6]

    Durée de la partie : 20 minutes

    Note personnelle : 7/10


    votre commentaire
  • 2 mois plus tard, Frédéric et moi trouvons enfin un moment pour rejouer ensemble. I avait invité des collègues, et nous voilà réunis pour une partie de Shakespeare.

     

    Shakespeare (scores)

    Aude, pas forcément très habituée aux jeux de gestion complexes, termine bonne dernière, quand la lutte fut âpre entre les trois garçons. Par contre, les scores ne volent pas haut.

     

    Shakespeare (Aude)

    Beaucoup de costumes pour Aude, mais pas d'objectifs.

     

    Shakespeare (Frédéric)

    Frédéric, encore une fois, est parti sur les décors (très belle scène), mais asse pauvre sur les costumes, et un orfèvre sous-exploité.

     

    Shakespeare (Régis)

    Régis fut un adversaire coriace (de beaux costumes), mais il rechercha souent de l'argent (voyez son décor).

     

    Shakespeare (moi)

    Pour ma part, ma combinaison Béatrice + orfèvre + Lady Macbeth m'a spécialisé sur les costumes, me permettant de jouer relativement peu d'actions. Dommage que je n'ai pas optimisé mes décors (je pouvais avoir facilement un point de plus), et que l'objectif pioché ne correspondait pas à mon jeu.

     

    [Points : 20 – 17 – 16 – 9]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 9/10


    votre commentaire
  • Dernière journée chez mes amis, Eric me fait découvrir Trambahn.

    Trambahn

    À l'instar des Cités perdues, il faut faire des alignements de cartes de couleur par valeur croissantes. À son tour, on pose d'abord des cartes au centre (des passagers qui attendent de prendre les transports en commun), passagers qui provoquent les décomptes. Puis on peut poser des cartes pour compléter nos lignes, on peut aussi poser des cartes pour acheter des moyens de transports, enfin on complète sa main.

    J'ai très largement remporté cette partie, notamment avec ma très belle série verte. Il y a donc un facteur pioche bien présent, et les conducteurs (joker pour compléter ses séries) ont finalement une portée limitée. Je suis plus intéressé, dans le même style de jeu, par les Cités perdues.

     

    [Points : 140 – 99]

    Durée de la partie : 30 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Avant de manger, je présente Million Club, un jeu boursier. Vraiment pas intéressant à 3 joueurs 'actions automatiques), et les cartes Intrigue y sont trop puissantes (surtout qu'il y en a peu, donc les mêmes cartes reviennent).

     

    Million Club

    Je m'impose avec un bon démarrage, mais le jeu serait certainement plus intéressant à partir de 4 joueurs, mais sans moi.

     

    [Points : 22 – 21 – 18]

    Durée de la partie : 40 minutes

    Note personnelle : 5/10

    Joueur Karine (3) Eric (2) Moi (1)
    Sociétés 4+0+0 11+2+0 10+4+2
    Colonies 7+2+2 6+0+2 4+2+0
    Argent 3 0 0

    Enfin, avant de partir, nous faisons une nouvelle partie de Great Western Trail.

     

    Great Western Trail

    Une sensation de jeu différente qu'à 2 joueurs, car une livraison à Kansas City ne fait pas automatiquement avancer le compteur de tour. Et puis, le personnel recrutable change les parties : Mes adversaires ont plutôt joué sur les cow-boys pour améliorer son troupeau, alors que je me suis concentré sur les bâtiments (j'avais notamment un très bon enchaînement en début de route).

     

    Great Western Trail

    Mon tableau personnel, avec les nombreux ouvriers. Karine a beaucoup joué également sur le train, atteignant le bout de la ligne (4 chefs de gare posés au passage). Mais, avec mes nombreuses tuiles catastrophes récupérées, je n'étais vraiment pas loin ! Eric finit assez loin, pestant contre son tirage de cartes (beaucoup de doubles).

     

    [Points : 91 – 87 – 73]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 9/10

    Joueur Karine (1) Eric (3) Moi (2)
    Argent 4 1 4
    Bâtiments 2 5 15
    Livraisons 14 6 14
    Gares 24 3 4
    Catastrophes 3 8 22
    Vaches 27 16 4
    Objectifs 0 11 6
    Chefs de gares 6 12 9
    Personnages 8 8 4
    Déplacements 3 3 3
    Fin de partie / / 2

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique