• Pour épuiser ma carte 5 places Gaumont-Pathé, je suis allé voir Populaire, la comédie romantique de l'année. Et on se laisse en effet très facilement emporté dans les années 50, et dans cette relation amoureuse en gestation entre un assureur d'une petite bourgade provinciale et sa secrétaire  peu compétente, sauf pour taper à la machine. Les dialogues sont savoureux, le scénario est cousu de fil blanc, et on passe un très agréable moment.


    votre commentaire
  • On cherche à finir la carte Gaumont-Pathé, je vais donc voir Astérix et Obélix au service de Sa Majesté. Je retrouve enfin l'esprit de la BD, dans la droite ligne de Mission Cléopâtre (10 ans déjà !). Les travers et clichés de chaque nation sont bien mis en valeur, et chaque acteur incarne parfaitement son rôle. Bref, à voir et à revoir. Et pour une fois, Astérix n'a pas le plus beau rôle !


    votre commentaire
  • Certes, cela fait un mois que la pièce a été vue, et les acteurs ont changé depuis (un due par mois). Mais la pièce vaut le coup pour le sujet abordé et la façon dont il est traité. Inconnu à cette adresse raconte la correspondance entre deux amis, un juif américain et un allemand. Ils ont crée ensemble une galerie d'art et l'Allemand revient dans son pays en 1932 pour développer leur activité en Europe. Si la correspondance est excellente dans les premiers mois, l'arrivée d'Hitler et ses premières mesures antisémites vont irrémédiablement brouiller les deux hommes. Et si l'Allemand semble épouser les idées du nazisme, le Juif n'est pas non plus exempt de tout reproche. Je n'en dis pas plus, si vous souhaitez connaître cette évolution, allez voir cette pièce d'une heure au théâtre Antoine.

    Pour info, lorsque nous avons vu la pièr, Stéphane Guillon incarnait l'Allemand et Gaspard Proust l'Allemand. Et ils étaient très bons dans leurs rôles respectifs pour cette pièce au sujet grave. 


    votre commentaire
  • Une petite pièce de théâtre, mais qui marche très bien sur Paris : J'aime beaucoup ce que vous faites. Des acteurs inconnus du grand public (2 hommes, 2 femmes) incarnent un couple de bobos parisiens partant en week-end chez un couple d'amis à la campagne. Un portable malencontreusement allumé pendant le trajet va révéler les pensées profondes de chacun, et le week-end sera donc l'occasion d'un jeu de massacre, où les 4 vérités seront dites.

    Une comédie sympathique, même si on évite pas les clichés (la blonde à forte poitrine très nunuche, tout de même...).


    votre commentaire
  • Allons voir une bonne grosse comédie américaine avec des réparties explicites : Ted. On se marre beaucoup (surtout si on aime l'esprit), c'est bien déjanté (un Teddy Bear qui parle, fume, bosse, baise, boit des bières), bref on passe un agréable moment.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique