• Le château

    Deuxième château, plus défensif : le Plessis-Macé.

     

    Église du Plessis-Macé

    L'église du village.

     

    Le donjon

    Le château est déjà impressionnant avec les vestiges du donjon (non visitable, car dangereux), sur sa motte castrale.

    Faisons d'abord le tour du propriétaire.

    Remparts

     

    Logis

    Le logis côté extérieur.

     

    Le trou

    L'échauguette paraît bien seule sur le rempart.

     

    Porte des champs

    La porte dite "des champs".

    Mais on entre par la porte "de la ville" (qu'on aperçoit ci-dessous, avec les bâtiments des communs).

    Cour

     

    Communs

    Les communs sont bien réalisés (voyez la petite balustrade), car le châtelain voulait que ses sujets puissent aussi profiter des spectacles donnés dans la cour.

     

    Logis

    Le logis seigneurial (image cliquable) au décor typiquement Renaissance angevin-breton (même si les deux provinces ne s'aimaient guère).

     

    Logis

     

    Loggia

    Admirez cette belle loggia seigneuriale.

     

    Les édifices du château

    À côté du logis, la chapelle, puis le donjon.

    Un donjon, dont vous pouvez étudier la façade ci-dessous.

    Le donjon

     

    Le donjon

     

    Sur le donjon

     

    Chapelle

    La chapelle, que nous n'avons malheureusement pas pu visiter.

    Cour intérieure

    Vue sur la chapelle et le logis seigneurial.

     

    Porte des champs

    La tour de la porte des champs.

     

    Vue plus générale

    Et une vue en hauteur sur le château (image cliquable).


    2 commentaires
  • L'autre belle pièce du château (ouverture qu'aux visites guidées), est cette splendide bibliothèque, qui ne concentrer que 12 000 des 20 000 ouvrages présents dans le château. Il y a bien sûr des pièces rares, comme l'une des premières éditions de l'Encyclopédie et la première édition illustrée des Fables de La Fontaine.

    Bibliothèque

     

    Bibliothèque

     

    Bibliothèque

     

    Peinture dans la bibliothèque

    Eh oui, des Écossais ont possédé le château !

     

    Revenons à une époque plus contemporaine (début du 20e siècle), avec cette très belle pièce : un grand cabinet de toilette pour dame !

    Cabinet de toilette

     

    Cabinet de toilette

    L'espace de toilette proprement dit est orienté à l'ouest : lumineux, mais sans que le soleil n'impacte trop le travail d'apprêtement.

     

    Chambre

    Le décor d'une des petites chambres.

     

    Chambre de bonne

    La chambre de la gouvernante.

     

    Chambre de Madame

    La chambre de Madame (le bouton pour appeler sa servante est sur le cheminée, cherchez bien !).

     

    Chambre de Monsieur

    Le chambre de Monsieur, où le cabinet de toilette est caché dans l'armoire !

    Chambre de Monsieur

     

    Antichambre

    L'antichambre, à gauche de l'entrée, avec encore de beaux cabinets.

     

    Enfin, la grande cuisine, très moderne (fourneaux, rôtissoire), et une impressionnante batterie d'ustensiles (notamment les casseroles et les moules).

    Cuisine

     

    Cuisine (la batterie)

     


    votre commentaire
  • Entrons maintenant dans le château, toujours propriété des Trémoïlle, dont voici la devise.

    Devise des Trémoïlle

     

     

    Porte d'entrée

    Une porte en bois assez simple, mais admirez la facture de l'escalier d'honneur ci-dessous.

    Escalier d'honneur

    Beaucoup de décor floral (où chaque fleur représentée est à une étape différente de son développement.

    Escalier d'honneur

     

    Plafond de l'escalier

    Avec le temps, la polychromie des blasons (qui représentent les différents mariages de la famille) a disparu. Mais les sculptures gardent tout leur intérêt.

     

    Voyons maintenant quelques pièces du château.

    Salon de réception

    Le salon de réception/salle à manger.

     

    Grand salon

    Mais surtout le grand salon, une très belle pièce (étudiez les boiseries du plafond).

     

    Grand salon

    Quelques belles sculptures, et des tapisseries au mur.

     

    Cheminée du grand salon

    Une grande cheminée.

     

    Tapisserie

    Les tapisseries représentent des scènes animalières. Et comme les ouvriers étaient payés au sujet (donc au nombre d'animaux représentés), cliquez sur l'image et amusez-vous à recenser tous les animaux présents !

    Mais vous pouvez voir sous la tapisserie probablement le plus beau meuble du château.

    Cabinet d'ébène

    Un cabinet d'ébène, superbement ouvragé. Avec la visite guidée, on peut voir l'intérieur de ce meuble, qui contient une bonne trentaine de tiroirs, plus ou moins secret. Ce type d'objet a surtout une fonction décorative, pour montrer la richesse du propriétaire.

     

    Cabinet d'ébène ouvert

    Le cabinet largement  ouvert.

     

    Cabinet d'ébène (intérieur)

    Le décor central, avec une imitation de grotte, une présentation en scène de théâtre, et des miroirs pour augmenter l'impression de profondeur et de perspective.

     

    Cabinet d'ébène (battant)

    La face intérieure d'un battant, tout aussi finement réalisée.

     


    votre commentaire
  • Domaine du château de Serrant

    Pour finir les vacances, nous visitons deux châteaux à côté d'Angers. Le premier est le dernier château de la Loire, le long de la route de Nantes : le château de Serrant.

     

    Entrée du château

    Bien disposé sur son îlot carré entouré de douves, le château a été préservé des différentes vicissitudes de l'histoire (Renaissance, Révolution, Deuxième Guerre mondiale) par chance (et respect des lieux par les différents occupants).

     

    Pavillon

    Le château paraît inaccessible ainsi, au pied des douves.

     

    Depuis le coin pique-nique

    Une autre vue de côté, depuis le coin réservé au pique-nique.

     

    Cour intérieure

    La grille d'entrée et les deux pavillons, depuis la cour intérieure.

     

    Le château depuis la cour intérieure

    Deux vues de la façade du logis principal.

    Le château depuis la cour intérieure

     

     

    Décor de la façade

    Les décors de la façade, aux armoires des propriétaires successifs.

    Décor de la façade

     

    Contournons maintenant le château pour nous diriger vers l'étang.

    Façade sud

     

    Façade ouest

    La façade sud du château.

     

    Étang de la Brelaudière

    L'étang de la Brelaudière, à environ 2 kilomètres.

     

    Tombeau dans la chapelle

    À l'intérieur de la chapelle, il y a beaucoup de marbre noir, car tous les occupants du château y sont inhumés. Et du temps du Ri-Soleil, la châtelaine a fait bâtir ce tombeau en hommage à son mari par Coysevox.

     

    Cygnes dans les douves

    Et une famille de cygnes en balade.


    votre commentaire
  • Le traditionnel pique-nique sur la route du retour. Nous trouvâmes un excellent coin, auprès de la Gartempe, pas très loin de Poitiers.

    Le pique-nique

     

    Après le repas, nous nous promenons le long de la berge, pour visiter l'église Saint-Martin.

    L'église

     

    L'église Saint-Martin

     

    Une petite chapelle, où l'on voit très bien la charpente du toit.

    Nef

     

    Retable d'un croisé

    Un retable en pierre reconstitué.

     

    Et quelques photos prises le long de la Gartempe.

    La Gartempe

     

    Auprès de la Gartempe

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique