• Pour notre avant-dernière journée, le programme est très chargé. Nous montons d'abord voir la chapelle Saint-Antoine

    Arrivée à la chapelle

     

    Derrière le chevet se trouvait le cimetière.

    Chapelle Saint-Antoine

     

    Chapelle Saint-Antoine

    Voici le premier édifice religieux avec un clocher-peigne que nous visiterons.

     

    Chapelle Saint-Antoine

    On peut, si on le souhaite, prendre l'escalier pour aller faire sonner la cloche.

     

    Accès aux cloches

     

    En entrant dans le bâtiment, on s'extasie encore devant les murs peints.

    Dans la chapelle

     

    Clé de voûte

     

    Mur

     

    Chœur

     

    Avant de redescendre, voyez le belle vue qu'on avait de là-haut. N'oubliez pas de cliquer sur les images pour avoir les panoramas en plus grand.

    Panorama sur Murat

     

    Panorama sur les monts du Cantal

     

    Et plus précisément, ci-dessous :

    Hameau du gîte

    - la Chevade, où se trouvait notre gîte.

     

     

    Rocher de Bonnevie

    - le rocher de Bonnevie, qui cache Murat.


    votre commentaire
  • Vue sur les planèzes

    Depuis une esplanade au sud de Salers, on a une très belle vue sur les planèzes (anciennes coulées de lave) (image cliquable)

     

    Saint-Paul-de-Salers

    On peut ainsi voir le bourg de Saint-Paul-de-Salers.

     

    Un peu plus tard, on s'arrête à l'entrée de Fontanges pour visiter une chapelle monolithe du XIXe siècle, qui a bien sûr une Vierge blanche en haut de son rocher.

    Chapelle monolithe de Fontanges

     

    Chapelle monolithe de Fontanges

     

    Vierge

     

    Fontanges

    Mais on a aussi une belle vue sur Fontanges, qu'on n'aura pas eu le temps de visiter.


    votre commentaire
  • Voyons maintenant plus en détail les très belles maisons Renaissance (Salers était une ville riche à l'époque).

     

    Blason

    Un blason dénaturé à la Révolution, mais on reconnaît encore la date (1657), des fleurs de lys, et des visages de juges (à droite).

     

    Maison Bertrandy

    La maison Bertrandy, à côté d'une porte de l'enceinte. Elle aurait besoin d'être restaurée, mais difficile de s'entendre avec les héritiers :(

    Porte de la maison Bertrandy

    L'entrée de cette maison.

     

    Rue des Nobles

    Empruntons maintenant la rue des Nobles, pour tomber nez à nez avec cette cheminée surélevée :

    Cheminée apparente

     

    Bien sûr, cette ville a aussi son beffroi :

    Beffroi

     

    Beffroi (détails)

     

    Voici quelques belles portes dans la ville. Sachez que le fronton triangulaire aux trois boules garde ses mystères pour sa signification.

    Porte

     

    Porte

     

    Sur la place principale, il y a 9 tours d'apparat répartis sur les différentes bâtisses ! sur les photos ci-dessous, vous pouvez déjà en voir 6.

    Maison

     

    Maisons de Bargues et de la Ronade

     

    La maison dite du bailliage, richement ornée, a pas moins de 3 tours :

    Maison dite du bailliage

     

    Maison dite du bailliage

     

    Maison dite du bailliage (détail)

    Des représentations des juges de l'époque.


    votre commentaire
  • Salers par satellite

    Nous voici donc arrivé à Salers, "plus beau village de France" depuis la création de ce la bel en 1982.

    Commençons par l'église Saint-Mathieu, dont l'extérieur est pas trop mal.

    Église Saint-Mathieu

    Église Saint-Mathieu

     

    Par contre, l'intérieur contient de véritables trésors, comme des tapisseries Aubusson :

    Tapisserie Aubusson

     

    Mais surtout cette magnifique Mise au tombeau :

    Mise au Tombeau

     

    Admirez les expressions des visages, et la polychromie très bien conservée :

    Jean et Marie

     

    Madeleine et Joseph d'Arimathie

     

    Monument aux morts

    Pour une fois, voici un monument aux morts plutôt triomphant.

     

    On déambule ensuite dans les rues de Salers.

    Rue aux granges

     

    Au bout de la rue

     

    Maison aux deux appartements

    Et sommes étonnés de cette maison qui, lors de sa construction, avait deux appartements séparés (on voit bien les deux portes d'accès), afin de payer moins d'impôts (ce qui comptait c'était la maison, pas le logement).

     

    Motte castrale

    Une vue sur les faubourgs de Salers, et la motte castrale (à gauche), dont il reste quelques vestiges de remparts.

     

    Assiette de charcuterie

    Et le midi, on déguste les produits régionaux (charcuterie, bleu d'Auvergne, truffade).


    votre commentaire
  • Direction Salers, de l'autre côté des monts du Cantal. L'occasion d'avoir de très belles photos sur les puys constituant cette chaîne, qui sont le reliquat du mont Cantal, un grand volcan (environ 4000 m) qui s'est effondré suite à ses différents explosions. Les coulées de lave qui en ont résulté sont à l'origine de cette vue satellitaire en étoile, et forment des plateaux, ou planèzes.

    N'hésitez pas à cliquer sur les images ci-dessous, pour bien bénéficier des panoramas.

    Panorama au puy Mary

     

    Brèche de Roland

     

    Depuis le col de Néronne

     

    Panorama au puy Violent

     

    Panorama du pas de Peyrol

     

    Ci-dessous le puy Mary (on voit bien l'escalier menant au sommet).

    Puy Mary

     

    Puyr Mary et Roche Noire

    Derrière lui, Roche Noire porte bien son nom !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique