• Pour l'Ascension, je suis redescendu voir mon frère dans les Alpes. Première visite : un jardin ferroviaire (30 trains, plus d'1 km de voies, de superbes décors, avec des éléments typiques de la région). Mais, plutôt que de longs discours, je vous laisse admirer le travail.

     


    votre commentaire
  • Pour le 1er mai, j'étais descendu voir mon frère qui travaille sur Grenoble, encaissé entre trois massifs alpins : Chartreuse au nord, Vercors au sud-ouest, Belledonne à l'est. Moi qui adore la montagne, j'étais bien sûr ravi. Surtout qu'il a fait très beau (et limite chaud).

    Voici quelques photos prises sur place :

    - Le village de Pont-en-Royans, qui domine la rivière de la Bourne, et dont certaines maisons sont construites à flanc de montagne. Très agréable aire de repos le long de la rivière.

     


    Nous avons pris le train touristique de la Mure (voie qui mène aux anciennes mines de charbon). A un moment, on surplombait le barrage de Monteynard, avec vue sur le Vercors en fond. C'était très impressionnant. Sur la première photo, la sorte de "verrue" qui apparaît juste sous la couche nuageuse, c'est le Mont Aiguille, célèvre lieu d'escalade.

     


    votre commentaire
  • Avant de partir, il fallait bien que je fasse un petit tour dans la capitaile de l'Aquitaine. C'est maintenant chose faite, et je vous laisse découvrir les principaux monuments de cette ville.


    Le long de la Garonne, la place de la Bourse avec, à gauche, le Musée national des Douanes.


    Sur la célèbre place des Quinconces, le non moins renommé Monument aux Girondins et à la République, et sa colonne de la Liberté.


    Les deux portes historiques : la porte Cailhau et la porte Saint-Eloi (dite aussi la Grosse Cloche), emblème de la ville.


    La basilique Saint-Michel et son clocher séparé, haut de 114 m.


    Enfin, la cathédrale Saint-André, inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.


    votre commentaire
  • Deux photos pour montrer à quoi ressemble ma ville natale, en pleine phase de restauration et d'embellissement.


    votre commentaire
  • En revenant de la ludothèque, et avant de finir la soirée chez un collègue, comme il faisait doux et qu'il ne pleuvait pas, j'ai été prendre de nuit les monuments historiques de Libourne. Voici donc dans l'ordre, l'église Saint-Jean, la place Abel Surchamp et l'hôtel de ville, et la tour du Grand Port.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique