• Journée du 23 juillet 2015

    Nouvelle journée ludique, encore une fois bien remplie.


    Je commence avec une partie d'Assyria, où Thomas me vient (un peu) en aide pour l'explication, dans une configuration 4 joueurs.

     

    Assyria

    Joueur marron, je suis rapidement venu occuper le centre, et Thomas (joueur jaune) a dû se résoudre à encore plus "emprisonner" le joueur rouge (la fille de la partie). Son compagnon (joueur orange) a donc pu tranquillement poser ses puits. Vous remarquerez d'ailleurs que beaucoup de puits ont été construits, ce qui est plutôt rare dans mes parties, où on privilégie les ziggourats.

     

    Assyria (scores finaux)

    Des scores extrêmement serrés au final (après le dernier décompte de règne, et le petit décompte final), comme quoi tout se tient.

     

    Il faudrait vraiment que j'y joue plus régulièrement, tellement ce jeu est bon, comme tout Ystari.

     

    [Points : 108 – 108 – 107 – 88]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 9/10


    En soirée, Yoann Levet (l'auteur de Myrmes), m'a fait découvrir Spyfall (sortie en français sous le titre d'Agents troubles). Comme son nom l'indique, c'est un jeu d'espions.

    On distribue à chaque joueur une carte, lui précisant s'il est l'espion, ou bien le rôle d'un personnage associé à un lieu particulier). En 8 minutes maximum, l'espion doit trouver le lieu, et les autres joueurs trouver l'espion. Comment ? En se posant mutuellement des questions. Suffisamment vagues pour que l'espion ne trouve pas le lieu (il en existe une cinquantaine, mais pour ne pas compliquer la tâche de l'espion, je recommande de jouer avec 8-10 lieux), mais suffisamment précises, pour que les joueurs se reconnaissent entre eux et débusquent l'espion.

    Sur un principe similaire à Linq (un espion au milieu de joueurs "normaux", et les joueurs parlent pour se reconnaître), je préfère largement Spyfall. Même s'il n'est pas évident au départ de trouver les bonnes questions, je trouve le principe incitant davantage à parler, et donc à intégrer les joueurs.

     

    [Pas de comptage]

    Durée de la partie : quelques manches de 8 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Je retrouve ensuite Thomas, qui nous présente Ars Alchimia.

     

    Ars Alchimia

    Un jeu japonais, où nous allons préparer des potions. Pour cela, on pose nos pions sur les différentes cases :

    • en haut à droite, on récupère les ingrédients
    • en bas à droite, on récupère les recettes
    • en bas à gauche, on recrute des assistants
    • en haut à gauche, on prépare les potions

    Pour chaque case, si un jouer est déjà présent (cela peut être nous), il faut poser un moins le même nombre de pions + 1 pour faire l'action. Pour les actions du haut, on lance aussi un dé (pour avoir plus d'ingrédients, ou marquer plus de points); si on pose plus de pions qu'il est nécessaire pour faire l'action, le seuil à atteindre diminue.

     

    Simple à comprendre, pas forcément d'originalité, mais cela tourne bien. Par contre, les tours deviennent plus longs (on récupère de plus en plus de pions).

     

    Ars Alchimia (fin)

    Après la dernière manche, vous pouvez voir les actions faites (quand on va sur une case occupée, les pions déjà présents vont au centre du plateau), et les scores sont relativement serrés.

     

    Ars Alchimia (mes potions)

    Mes cartes en fin de partie :

    • à gauche, les assistants (j'aurai dû en prendre plus)
    • au centre mon plateau (3 commandes de potions max, mes ingrédients en dessous, puis le décompte final (PV par série de symboles identiques sur les potions, 1 PV par assistant, 1 PV par élixir (ressource jaune))
    • à droite mes potions par symboles

     

    [Points : 62 – 59 – 58 – 56]

    Durée de la partie :  1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Enfin, je découvre le jeu de cartes évolutif (JCE) du Seigneur des Anneaux.

    Un très bon principe de voyage, avec la notion de quêtes, à la difficulté croissantes, une bonne gestion de deck et des coopération entre les joueurs, j'ai vraiment beaucoup aimé. Et puis, on a gagné.

     

    [Victoire]

    Durée de la partie : 2 heures 30 minutes

    Note personnelle : 8/10

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :