• Journée du 28 février 2016

    Le dimanche, il nous reste trois jeux à faire.


    Le premier, pour commencer léger, est Signorie.

    Signorie (début)

    Un  jeu de dés, où la couleur nous indique quelle action on souhaite (faire (grosso modo, conclure des mariages ou des missions diplomatiques, faire des enfants, récupérer de l'argent, mais c'est bien sûr un peu plus vaste). Si, en fin de manche, le total des dés pris ne dépasse pas 13, on a droit à un bonus (une action aux 5 premiers tours, un décompte de points aux deux derniers).

     

    Signorie (fin)

    Fin de partie... 3 heures plus tard, et une victoire sans appel de Pascal, entièrement axée sur les hommes (aucun mariage conclu). Eric finit très loin, n'ayant pas pu mettre en place un moteur générateur d'argent.

     

    Signorie (Pascal)

    Il a posé dans assistants dans les deux premières colonnes, effectuant ainsi quelques missions diplomatiques, et marquant des points sur ses hommes placés.

     

    Signorie (Yoann)

    Yoann a fait des mariages, un assistant dans chaque colonne, mais je le bats au départage.

     

    Signorie (moi)

    Peu d'hommes pour ma part, des assistants un peu partout, j'ai bien sous-évalué l'importance des hommes sur cette partie.

     

    Un bon jeu de dés, mais il faudra faire plus court la prochaine fois, mes amis !

     

    [Points : 211 – 151 – 151 – 130]

    Durée de la partie : 3 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    On ressort ensuite Vinhos, un jeu qui ne m'avait pas convaincu à l'époque, trop alambiqué à mon goût.

     

    Vinhos (mise en place)

    Comme son nom l'indique on produit du vin, vin qui sera vendu, exporté (marquer des points) ou présenté au concours annuel. 9 actions possibles (développement ses domaines par l'achat de vignobles, caves, propriétés, œnologues; vente ou export de vin, recrutement d'experts pour le concours, présentation d'un vin au concours, passage à la banque), on en fait 12 au total. Il faut donc bien choisir ses actions, surtout que l'ordre du tour est important, pour éviter des surcoûts.

    Le jeu est finalement logique dans son déroulement, et je me suis focalisé sur l'acquisition rapide d'experts pour gagner des petits bouts d'action par-ci par-là.

     

    Vinhos (fin)

    La fin de partie, et vous remarquerez qu'on a produit beaucoup de vins rouges (tonneaux en bas de la photo). Encore une fois, Pascal l'emporte largement, et j'ai terminé deuxième.

     

    Vinhos (VIP)

    Les VIP, qui permettent de faire des actions supplémentaires : certes, j'y suis plus présent, mais pas forcément avec de grand multiplicateur (mon premier vin présenté était assez bof).

     

    Vinhos (scores)

    Le décompte des VIP, où je suis encore à égalité, départagée en ma faveur grâce aux exports.

     

    Vinhos (Yoann)

    Les domaines de Yoann, avec bien peu de vignobles diversifiés.

     

    Vinhos (Pascal)

    Pascal a rapidement pris de nouveaux vignobles, et acheté plusieurs propriétés.

     

    Vinhos (Eric)

    Eric était bien diversifié.

     

    Vinhos (moi)

    Pas mal de propriétés pour moi aussi.

     

    Jeu acheté d'occasion deux jours plus tard, j'ai donc bien revu mon point de vue !

     

    [Points : 83 – 66 – 66 – 41]

    Durée de la partie : 3 heures 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :