• Journée du 9 mai 2014

    De retour de notre promenade dans le village, retour aux affaires sérieuses.


    On commence doucement avec Istanbul, et à 5 joueurs, donc autant dire que les déplacements seront mûrement réfléchis.

     

    Istanbul (début)

    Les mosquées sont côte à côte, les charrettes reléguées dans un coin, les entrepôts côte à côte. Pas mal de variété pour ce placement aléatoire.

     

    Istanbul (fin)

    Et c'est Karine qui l'emporte, en plus en tant que dernière joueuse (donc pas de tour supplémentaire). Il faut dire que certains l'ont bien aidé, en venant quasi systématiquement dans les lieux où se trouvait son marchand.

    J'ai toujours été à la lutte avec elle, pour les trois autres hommes (Eric, en haut à droite sur la photo ci-dessus, en bas pour Jérôme et Laurent) ce fut moins le cas.

    Istanbul (Jérôme et Laurent)

     

    Istanbul (Karine)

    Les 5 rubis de Karine.

     

    Un très bon jeu familial, où le hasard peut en effet avoir son importance (marché noir et salon de thé) mais il faut justement l'apprivoiser.

     

    [Rubis : 5 – 4 – 3 – 3 – 3]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 8/10


    On fait ensuite une partie de Complots, un jeu de bluff et d'élimination.

     

    Complots

    Je lui préfère très nettement Love Letter : ce dernier est plus rapide, plus joli (les illustrations de cette version de Coup, mon Dieu ce qu'elles sont laides !!), les règles y sont bien plus simples. Mais au moins, quand on est éliminé, on change bien vite de jeu.

     

    [Scores non notés]

    Durée de la partie : 1 heure

    Note personnelle : 4/10


    Avec Eric, Karine et Pierre, on s'engage alors dans une partie des Maîtres couturiers.

     

    Maîtres couturiers

    J'ai pris comme option d'épurer mon deck (finissant avec 4 cartes), et le placement dans les différentes salles. Mais c'était largement insuffisant, avec Pierre qui maîtrise très bien ce jeu (beaucoup de majorités pour lui, et il a joué avec un gros deck (au moins 10 cartes)).

    J'apprécie de plus en plus ce jeu, et mes durées de partie restent largement raisonnables (n'est-ce pas Ludo ?)

     

    [Points : 79 – 64 – 54 – 52]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 7,5/10


    Pour finir tranquillement l'après-midi, voici tout d'abord une partie d'Augustus à 6 joueurs, bien tendue (pas mal d'attaques), avec des effets de yo-yo (des joueurs en tête étaient ralentis par une mauvaise pioche), bref que du bon.

    Augustus

     

    [Points : 70 – 68 – 52 – 51 – 46 – 42]

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 8/10


    Puis on nous présente Les naufragés de Figalaga, un jeu à compte d'auteur, mais bien sympa.

    Les naufragés de Figalaga

    Un jeu coopératif (mais avec traîtrise possible), où nous sommes échoué sur une île, il faut aller pêcher, remplir nos gourdes, mais aussi construire les radeaux qui nous permettront de nous échapper avant l'arrivé d'un ouragan. Et pour cela, il faudra (se) sacrifier...

    Simple, mais bien prenant, un jeu idéal pour finir la journée.

     

    [Victoire]

    Durée de la partie : 1 heure

    Note personnelle : 7/10


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :