• Une partie de Wingspan, avec un automa moyen (4 points par oiseau).

     

    Wingspan (mon jeu)

    Une réserve bien équilibré, pas mal d'œufs.

     

    Wingspan (mes cartes bonus)

    J'ai bien rempli mes bonus, et je m'impose devant l'automa.

     

    Wingspan (automa)

    Je me suis bien débrouillé sur les décomptes de manches, car j'avais de bonnes cartes pour pondre efficacement.

     

    [Points : 88 – 81]

    Durée de la partie : 20 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Une partie solitaire de Welcome.

    Welcome (ma fiche)

    J'ai bien scoré sur les piscines, mais ai dû faire du "bissage" pour remplir les objectifs. Et je manque de lotissement de 3 maisons.

     

    Welcome (les objectifs)

    Carton plein sur l'objectif 1, mais pas pour l'objectif 2. Et l'objectif 3, j'en étais bien loin.

     

    Durée de la partie : 15 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Voilà, après plusieurs essais, j'ai enfin réussi à gagner à Mission pas possible, version solo, en mode dément !

    Mission pas possible

    Dans cette configuration, le but est de faire le plus rapidement possible des petites bombes, afin d'accélérer la récupération des bombes à annihiler. Il faut aussi être bien servi par le tirage car j'inclus les bombes de niveau 6. Celles-ci ne sont pas forcément plus compliquées à neutraliser (quoique, la bombe rouge-jeune visible à droite, c'est pas simple), mais surtout plus longue (6 dés à poser).

    Bon, maintenant, il faudra que j'y joue à plus, je dois être patient.

     

    [Victoire en mode dément : 92 (10+1+12+69)]

    Durée de la partie : 10 minutes

    Note personnelle : 10/10


    votre commentaire
  • Fin de ma première salve de parties solo, avec l'achèvement de mon objectif Mission pas possible : j'ai réussi a gagner en mode élite, en privilégiant les bombes "faciles" pour gagner du temps.

    Mission pas possible

    89 (10+0+12+67)10 minutes9/10

    Mais je ne pense pas essayer tout de suite le mode dément (25 cartes).


    J'ai aussi fait une partie de Reykholt, en mode solo, où il faut atteindre les tables à cinq légumes en cinq tours de jeu.

     

    Reykholt

    Pas évident à atteindre (je n'ai d'ailleurs pas réussi), mais ce n'est guère passionnant comme challenge : comme les actions sont fixes, si on a l'enchaînement permettant de gagner, il ne reste alors plus qu'à le dérouler. Le jeu est donc meilleur en multijoueurs.

    4 choux (objectif 5 tomates)30 minutes5/10


    votre commentaire
  • Mon dernier mode avec Mission pas possible : élite (23 cartes). Trois parties réalisées aujourd'hui, trois défaites à trois cartes du terme. Mais je sens que je ne suis pas loin.

    67, 59, 763 x 10 minutes9/10


    Puis voici le mode solo de Santa Maria. Comme pour Shakespeare, il n'y pas de compétition, tout est ouvert et disponible. J'ai pu ainsi monter un petit moteur à argent, qui me permettait d'utiliser à bon escient le bois et les céréales.

     

    Santa Maria (plateau central)

    Le plateau des différentes pistes, avec deux objectifs pris (péones reliés à la capitale + bateaux), et ma combinaison gagnante sur le bois et les céréales.

     

    Santa Maria (plateau personnel)

    Le développement de mon plateau. J'aurais aimé rentabilisé davantage ma première ligne, mais la sixième colonne était pas mal non plus.

     

    Santa Maria (bateaux)

    Mes bateaux, avec ma belle ligne sur les conquistadores.

    8140 minutes8/10


    votre commentaire