• Parcours

    Et voici le circuit réalisé autour de Crécy, soit 3 heures de marche, avec un petit dénivelé de 80 mètres.

     

    Grand Morin

    On quitte Crécy par un pont sur le Grand Morin.

     

    Campagne briarde

    Après avoir pris un chemin longeant (à peu près) la rivière, une petite montée sur Voulangis. Et petite vue sur Montbarbin.

     

    Quelques fleurs

    Des petites fleurs, qui essayent de se cacher le long des champs de blé.

    Champ

     

    Église de Villiers

    Si Voulangis n'avait que peu d'intérêt, ce n'est pas le cas de Villiers-sur-Morin, qui semble avoir copié sur Crécy (une église blanche, et un ru-brasset, malheureusement presque à sec).

     

    Église de Villiers

     

    Petit brasset

     

    Monument à Servin

    Servin a aussi été un peintre (à moins qu'il n'ait accueilli, je ne sais plus).

     

    Panorama briard

    On revient maintenant sur Crécy.

    À travers champs

     

    Mais avant, faisant un petit détour d'une demie heure à la collégiale du XIIIe, qui fête cette année ses 800 ans. Malheureusement, pour la visiter, il aurait fallu réserver auprès de l'office du tourisme. Mais l'extérieur vaut le coup d'œil.

    Collégiale

     

    Collégiale

     

    Collégiale

     

     

    Collégiale

     

    Collégiale

     

    Nef de la collégiale

     

    Ancienne mairie

    L'ancienne mairie, maintenant école de musique.

     

    Lavoir

    Un lavoir, juste à côté de la collégiale.

     


    votre commentaire
  • Plan de Crécy

    Nouvelle sortie en Île-de-France, en plein cœur de la Seine-et-Marne, pour un circuit autour de Crécy-la-Chapelle, dans la Brie.

    Le centre-ville est délimité par un réseau de brassets, des petits canaux autour du Grand Morin.

    Gare de Crécy

    On dirait bien une gare de campagne, non ?

     

    Balisage

    Si on en juge par ces panneaux, il y a de quoi faire dans le coin, côté randonnée !

     

    Passerelle sur un brasset

    On commence par longer un brasset, avec ses accès privés aux maisons.

     

    Brasset

     

    Brasset

    Agréable, non ?

     

    Lavoir

    Un des nombreux lavoirs personnels.

     

    Grand Morin

    À cet embarcadère, le brasset rejoint le Grand Morin.

     

    Le long du Grand Morin

    Je vais prendre la passerelle (dont on devine l'escalier), pour passer sur la rive gauche.

     

    Le long du Grand Morin

    Quel calme, quel douceur (la canicule n'est pas encore arrivé).

     

    Église Saint-Georges

    Tiens, l'église paroissiale qui joue à cache-cache.

     

    Moulin Saint-Martin

    Un moulin sur la rivière.

     

    Maison de Corot

    Petit détour par le centre-ville, en passant devant la maison où habita le peintre Corot (à gauche).

     

    Entrée du chemin de ronde

    Empruntons ce chemin de ronde, pour passer au pied de cette tour.

    Ancienne tour

     

     

    Plaque

    Voici le moment historique du jour.

     

    Roue à aube

    Une vieille fontaine, une vieille roue à aube, des roses trémières. Bucolique, non ?

     

    Église Saint-Georges

    L'église Saint-Georges.

     

    Brasset

     

    Beffroi

    Et pour finir, le beffroi à l'entrée de la ville.

    Le bourg

     


    1 commentaire
  • Welcome peut se jouer en solo, je vais donc vous présenter mes résultats.

     

    Welcome 1

    Welcome est un jeu de "cards and write" : on choisit 2 cartes, l'une pour son numéro, l'autre pour son action, qu'on reporte sur cette feuille de quartier (et de score). Il faut faire le plus de points possibles, les cadres bleus procurant des points positifs, les cadres rouges des points négatifs. Il y a aussi trois cartes objectifs, qui se déclenchent si on réalise une combinaison de lotissements terminés (un lotissement est un groupe de maison dans une rue délimité par des barrières (les traits noirs); un lotissement est terminé quand il ne comporte que des numéros). Les objectifs réalisés sont indiqués dans le cadre bleu de gauche.

    Outre la pose de barrières, les autres actions sont :

    • "Parcs" : rayer la case verte la plus à gauche dans la rue où on inscrit le numéro
    • "Piscine" : on entoure la piscine de la maison dans laquelle on a inscrit le numéro
    • "Travaux" : permet de faire +/-2 sur le numéro de la maison
    • "Économie" : permet de valoriser les points des lotissements terminés
    • "Bis" : permet de placer une deuxième maison, avec un numéro bis; C'est la seule action donnant des points négatifs.

    Pour la première partie, j'ai fait un bien piètre score, ayant trop cherché à faire les objectifs, qui demandaient de faire des lotissements d'une seule maison.

     

    Welcome 2

    Cela s'est mieux passé dans la deuxième partie, où j'ai plutôt cherché les lotissements de 6 maisons. Et j'ai fait beaucoup de piscines.

     

    Sympathique en solo, mais meilleur à plus (même si la seule interaction vient des objectifs à réaliser).


    votre commentaire
  • J'ai présenté Santa Maria à Guillaume et Jean-Luc, et la partie fut très intéressante. Si Jean-Luc a fait des livraisons de bateaux sur la ligne des conquistadores (mais il aurait peut-être dû plus se battre sur cette piste), Guillaume a fait des livraisons tout court. Et moi ?

     

    Santa Maria (les tuiles)

    J'ai surtout joué sur les objectifs : peones reliés à la capitale, types de paysage.

     

    Santa Maria (Guillaume)

    On a tous beaucoup construit (voyez le plateau de <Guillaume), mais notre vainqueur a réalisé 15 expéditions, avec un très bel équilibre.

     

    Santa Maria (moi)

    Pour ma part, presque à mon corps défendant, j'ai joué sur les peones à fond, et mes paysages se complétaient bien également : 29 points de peones, 24 points d'objectif.

     

    Mes acolytes ont été conquis par le jeu, j'aimerais bien maintenant découvrir l'extension.

     

    [Points : 113 – 90 – 82]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire
  • Une nouvelle partie de Très futé au déjeuner ludique du travail, où j'ai été pas mal bloqué par le dé vert. En tout cas, l'expérience paye, car le vainqueur a bien su optimiser ses différents bonus en dernière manche.


    votre commentaire