• Juste avant les vacances, je présente Expédition à Newdale à Jean-Luc, sur le scénario II.

    Expédition à Newdale (fin de partie)

    Jean-Luc a beaucoup construit, cherchant notamment à rallier les monolithes. Pour ma part (je sais, mes maisons grises se voient mal), j'ai privilégié mon objectif.

    La première tuile bonus donnant le réduction pour le recrutement d'un pion action, nous nous sommes précipités au premier tour.

     

    Expédition à Newdale (Jean-Luc)

    Jean-Luc a cherché à beaucoup produire, se spécialisant dans le maïs. Mais il avait des productions plutôt "faiblardes" (marchandises de valeur 2 pour la plupart).

     

    Expédition à Newdale (moi)

    J'ai surtout cherché la qualité, avec la production de pain, et surtout une forteresse qui m'a donné la victoire. Et puis, j'avais mes quatre pions d'action pour la dernière manche.

     

    Le jeu a beaucoup plu à Jean-Luc (commandé dans la foulée). Pour ma part, je vais faire la campagne solo (à suivre...)

     

    [Points : 61 – 59]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire
  • Eh oui, j'ai joué en soirée ! Et en visio avec des amis, chacun ayant son plateau d'Un monde sans fin devant lui.

    Soirée du 11 février 2021

    Une partie avec peu de construction (il n'y a que le foulon qui a été rajouté), une disparition "rapide" des pesteux, et où j'ai eu bien du mal à marquer des points. Il faut dire que mes camarades m'ont donné beaucoup de loyauté !

     

    [Points : 42,5 – 38 – 35 – 32]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8/10

     

    Et pour en savoir plus sur cette partie :

    https://www.trictrac.net/forum/post/e01b10f6eb1f580145b600bf044288e2e8a3


    1 commentaire
  • Une fois n'est pas coutume, deux jeux ont été pratiqués ce dimanche après-midi chez Karine.

    Et on commence avec Saline, un jeu dans l'univers des marais salants de Guérande.

    Saline

    Si le thème est bien retranscrit, avec la météo qui influe beaucoup sur la récolte (voire un peu trop !), le jeu n'en est que "vieilli" (malgré des belles illustrations, car tout dépend des cartes que vous piochez, que le jeu incite à jouer (on ne peut garder que 2 cartes maximum), et ce sont des cartes très violentes, digne d'un Monopoly !

    Bref, on ne contrôle pas grand-chose, et mieux vaut-il faire des œillets de couleurs différentes, que de même couleur.

     

    Saline (Karine)

    Le domaine de Karine, avec deux séries de 4 couleurs, et beaucoup d'argent restant.

     

    Saline (Éric)

    Éric a fait beaucoup d'objectifs, cherchant aussi à faire les mêmes couleurs d'œillets (récolte plus efficace... quand c'est possible).

     

    Saline (moi)

    Mon domaine est similaire à celui d'Éric, mais avec un objectif en moins.

    La partie m'a confirmé le doute que j'avais eu à l'ire les règles lors de la campagne de financement participatif : il est démodé, vu le pue de contrôle, et encore, je ne vous ai pas parlé des nombreuses fautes de français !

     

    [Points : 47 – 39 – 36] 

    Durée de la partie : 45 minutes

    Note personnelle : 4/10

    Joueur Karine (1) Éric (3) Moi (2)
    Couleurs identiques 8 12 12
    Couleurs différentes 24 15 15
    Objectifs 2 6 4
    Argent 10 3 5
    Faveur 3 / 3

    Puis je découvre Expédition à Newdale, un jeu de production de marchandises, dérivé d'Oh my Goods, par Andreas Pfister (Great Western Trail, Maracaibo,...).

    Expédition à Newdale (mise en place)

    Le plateau, avec les différents lieux où construire nos bâtiments, et les différentes tuiles bonus à récupérer. À droite, le plateau des actions communes (achats de pions d'action, production de charbon, pioche de cartes, amélioration de ses compétences, construction de bâtiments), et la piste de score.

    Nous voyons aussi les objectifs de cette partie, jouée sur le scénario II : livraison de planche et de briques + objectif d'Hermine. On marquera aussi des points selon notre force militaire, la vente de nos dernières ressources, nos objectifs personnels (lieux de construction) et les points des bâtiments construits.

     

    Expédition à Newdale (fin de partie)

    Nos implantations respectives en fin de partie : Karine s'est concentrée au nord-ouest, Éric dans la diagonale montante, et moi un peu à la traîne.

     

    Expédition à Newdale (scores)

    Les scores, où je termine dernier (déblocage assez tardif de mon troisième pion d'action), alors que Karine et Éric sont assez proches.

     

    Expédition à Newdale (Éric)

    Le plateau d'Éric, très axé sur les briques, et pas mal de bâtiments spéciaux.

     

    Expédition à Newdale (Karine)

    Une construction de moins pour Karine (par rapport à Éric), pas de grosses marchandises.

     

    Expédition à Newdale (moi)

    Et mon propre développement, avec de la variété.

     

    Un peu jeu de gestion, sans beaucoup d'interaction, mais ce n'est pas plus mal.

     

    [Points : 55 – 51 – 48]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire
  • Dernière journée du premier mois de l'année, chez Éric et Karine, pour une partie de Praga Caput Regni.

    Le plateau de Praga Caput Regni

    On choisit une action parmi les 6 tuiles disponibles sur la roue en haut à droite du plateau. 2 actions sont disponibles sur chaque tuile, on en fait une, et on peut aussi réaliser l'action additionnelle indiquée sur la roue. Les actions possibles sont :

    • améliorer une action (avec les hexagones jaunes)
    • produire ou augmenter sa capacité de production de pierre (ou d'or, selon l'action)
    • construire un mur (tuiles grises)
    • construire un bâtiment (tuiles beige)
    • progresser sur la route jusqu'au pont Charles

    Avec les actions, on gagne plein de petites choses, comme progresser sur les escaliers (à gauche).

    C'est bien fluide, et pas mal de voies stratégiques possibles.

     

    Les scores finaux

    Pour une fois, Éric finit dernier, quand Karine et moi nous sommes spécialisés sur un escalier (le Mur de la faim pour elle, la cathédrale pour moi).

    Le développement d'Éric

    Le développement d'Éric, avec des disques bleus non valorisés.

     

    Le développement de Karine

    Le développement de Karine

     

    Mon développement

    Mon développement.

     

    [Points : 131 – 111 – 95]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Je suis ensuite passer le nuit chez Pierre et Amandine. Si j'ai discuté avec elle, j'ai joué avec lui.


    Nous avons fait une partie de Caylus 1303, la nouvelle édition de ce classique du jeu d'ouvriers.

    Caylus 1303 (mise en place)

    Si on y retrouve la route où seront construits les bâtiments, il n'y a que 9 tours de jeu (trois par manche), des personnages font leur apparition, et la mise en place est différente à chaque partie.

     

    Caylus 1303 (fin)

    Il y a globalement eu une opposition entre la construction de bâtiments pour moi, et du château pour Pierre, et j'ai fait une erreur en ne construisant pas moi-même la scierie.

    J'aime bien cette mouture, à voir sur d'autres parties s'il pourrait remplacer dans ma ludothèque son illustre aîné.

     

    Caylus 1303 (Pierre)

    Les personnages de Pierre, où il a profité toute la partie du cavalier.

     

    Caylus 1303 (moi)

    De mon côté, avec mon architecte qui m'aura accompagné toute la partie.

     

    [Points : 86 – 64]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    Puis, pour finir la soirée, une belle victoire à Codenames duo, en mode 10-2 (10 tours de jeu maximum, 2 erreurs autorisées).


    votre commentaire