• Soirée du 30 octobre 2014

    Ce soir, on pratique deux jeux à l'allemande, le deuxième étant tout de même bien plus thématique.


    Un gros buzz d'Essen 2014 : The Staufer Dynasty.

    The Staufer Dynasty

    5 manches, où chaque joueur va faire 3 actions (symbolisées par ses serviteurs au centre de l'hexagone). Les deux actions possibles sont :

    • récupérer de nouveaux pions (grille visible à droite)
    • voyager : on égrène des pions à partir de la province du roi, jusqu'à la province qui nous intéresse. Pour payer le coût de l'emplacement, il faut encore égrener des pions.

     

    The Staufer Dynasty

    Poser ses pions dans les provinces permet de se placer pour les décomptes de fin de manche (1 province nominé + 1 répondant à un critère spécifique). C'est donc un jeu de majorité, de placement (on se prépare aussi pour ses objectifs personnels), et de récupération de bonus : les cartes privilèges, mais aussi les petites tuiles colorées.

     

    The Staufer Dynasty (scores)

    La fin de partie, avec une piste de score pas du tout ergonomique, et je termine dernier (ne pas être placé pour les décompte, ça fait mal).

     

    The Staufer Dynasrty (plateau)

    La situation du plateau en fin de partie, avec contrôle des objectifs.

     

    The Staufer Dynasty (moi)

    Mes différents bonus, qui ont assez peu servi.

     

    Je dois dire que je n'ai pas vraiment accroché au jeu : trop d'infos partout (placement sur les provinces, décomptes de fin de manche, objectifs personnels, coffres...), j'ai eu du mal à sentir le jeu. En plus, il n'y a vraiment aucun thème, c'est du pur jeu allemand, et je commence à saturer. S'il a bien buzzé sur le salon, personnellement je m'en passe bien volontiers.

     

    [Scores : 97 – 86 – 84 – 77]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 7/10


    On sort ensuite Un monde sans fin, et son élégant mécanisme de collecte de début de tour, et de choix des actions (on en joue une, on en élimine une).

     

    Un monde sans fin

    Le début de partie, avec ce très beau plateau (c'est mon avis personnel).

     

    Un monde sans fin

    Après une manche (sur 4), je suis largement en tête, car je mise sur la construction des projets.

     

    Un monde sans fin

    Seulement voilà, un seul projet (en dehors du pont et du clocher) sortiront, ce qui ne m'aidera pas vraiment. En plus, l'événement faisant défausser aléatoirement des cartes action m'aura beaucoup pénalisé (m'empêchant notamment de faire des guérisons de pesteux). Et pour une fois, les scores sont très étalés.

     

    Toujours aussi bon à jouer, les règles sont limpides, et il permet beaucoup de rejouabilité.

     

    [Points : 57,5 – 47 – 41 – 34]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :