• Soirée du 7 novembre 2013

    Découverte ce soir du dernier opus de Pearl games, l'éditeur belge qui monte : Bruxelles 1893.

     

    Bruxelles 1893 (début)

    Nous représentons des architectes qui développons l'Art Nouveau (fin XIXe-début XXe siècle). Pendant les 5 tours de jeu, 3 phases se succèdent : mise en place, phase d'actions, phase de résolution.

    Lors de la phase d'action, on place nos assistants, soit sur le plateau Art Nouveau (partie droite) pour effectuer l'une des 5 actions payantes :

    • faire une œuvre d'art
    • vendre une œuvre d'art
    • prendre 2 matériaux de construction
    • construire un édifice
    • recruter un notable

    soit sur la platrau Bruxelles (partie gauche), pur faire des actions gratuites, mais qui peuvent nosu faire perdre un assistant (j'y reviens plus tard) :

    • recupérer des matériaux joker
    • prendre de l'argent à la Bourse
    • réaliser une action Art Nouveau
    • appliquer les effets de Notables conservés devant soi.

     

    Bruxelles 1893 (dernier tour)

    Les tuiles de couleur sur le plateau Art Nouveau correspondent aux édificies construits par les joueurs. A l'instar de Caylus, quand un adversaire se pose sur un de vos édifices, vous avea droit à une action secondaire, à savoir (dans le même ordre que décrit ci-dessus) :

    • avoir une œuvre d'art noire
    • marquer 1 PV par œuvre d'art devant soi
    • prendre 1 matériau de construction
    • marque 1 PV par édifice cosntruit
    • activer 1 de ses Notables

     

    Bruxelles 1893 (détail)

    Petit détail sur le matériel du jeu, encore une fois de toute beauté.

     

    Bruxelles 1893 (fin)

    Si vous l'avez remarqué, il y avait des cartes en bas de chaque colonne. Lors de la phase de résolution, le joueur ayant le plus payé dans la colonne récupère la carte (pour son bonus ou son multiplicateur de fin de partie). Des PV sont aussi marqués lorsque les 4 emplacements autour d'un blason sont occupés (ci-dessus, Bleu et Jaune ont ainsi marqué des points).

     

    Bruxelles 1893 (scores)

    Sur le plateau Bruxelles, les différents lieux, de haut en bas, indiquent :

    • les points marqués grâce aux blasons
    • la carte Bourse du tour (argent à gagner, et définition de la zone de jeu sur le plateau Art Nouveau)
    • le nombre de Notables activables
    • la valeur de marché des œuvres d'art (par exemple ici : 2 FB (francs belges) + 2 PV pour bleu, 2 FB + 6PV pour rose,         4 FB + 4 PV pour noir, 6 FB + 2 PV pour vert, 6 FB + 6 PV pour jaune)
    • les coûts de construction à s'acquitter lorsqu'on construit
    • les notables recrutables.

     

    Bruxelles 1893 (Guillaume)

    Sur le plateau personnel, l'échelle de gauche indique le nombre d epoints marqués pour chaque édifice construit. Ainsi, Guillaume s'impose largement avec 50 PV marqués au final, et quelques points supplémentaires sur els notables (le multiplicateur, vous vous souvenez ?).

     

    Bruxelles 1893 (JL)

    Jean-Luc a manqué de cosntruction, se concentrant sur les Notables (il y a d'ailleur une erreur, avec 2 notables identiques conservés). Mais ce ne fut pas suffisant.

     

    Bruxelles 1893 (Laurent)

    Laurent arque aussi beaucoup de points avec ses édifices, mais il a beaucoup perdu d'assistant sur le plateau bruxellois. Et aucun multiplicateur ajouté, ce n'est pas suffisant. 

     

    Bruxelles 1893 (moi)

    Beaucoup de construction pour moi, mais un architecte bas. J'ai décidé d'augmenter sur l'argent, soit 9 PV supplémentaires.

     

    Un excellent jeu, encore une fois, avec ces deux plateaux aux règles de placement différentes, mais où tout est imbriqué. Beaucoup d'interactivité, et plusieurs voies à envisager, donc beaucoup de belles parties en perspective !

     

    [Points : 125 – 93 – 91 – 81]

    Durée de la partie : 2 heures

    Note personnelle : 8,5/10


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :