• Soirée du 9 juin 2012

    Je retrouve Pascal pour la première fois depuis Valmeinier, l'occasion de faire un jeu d'affrontement et un jeu de gestion, dans leur configuration 2 joueurs.


    01 - 1812 (début)

    C'est donc une partie de 1812, l'invasion du Canada, qui retrace la guerre entre les Américains et les Anglais lors de la tentative d'envahissement du Canada par le premier nommé.

    Pascal incarne les forces américaines bleues et blanches, moi les forces opposés (anglaises en rouge, canadiennes en jaune et indiennes en vert). Chaque faction joue à tour de rôle, mais on ne sait pas dans quel ordre. Une carte mouvement est jouée, accompagnée éventuellement de cartes spéciales. Après les déplacements, on résoud les éventuelles batailles au dés, où il y a 3 résultats possibles : une unité adverse éliminée, une fuite d'une unité, une manœuvre éventuelle de l'unité dans une région adjacente amie (où il ya déjà des troupes de son camp). Le camp vainqueur contrôle le terrain, qui peut être un objectif si c'est l'adversaire qui l'emporte. Il faut avoir le plus d'objectifs quand la partie s'arrête. Inutile de préciser que chaque faction a ses spécificités.

     

    02 - 1812 (tour 1)

    A l'issue du premier tour, les Américains ont un objectif, bien défendu. Mais les Anglais aussi, moins bien défendu.

     

    03 - 1812 (tour 2)

    Ca lutte pour enlever les drapeaux, d'où des baisses d'effectifs. Pour le moment, à l'issue du deuxième tour, c'est toujours un match nul.

     

    04 - 1812 (tour 3)

    Fin du troisième tour, encore match nul : je maintiens ma position à l'ouest, quand les Américains ont débarqué à l'est.

     

    05 - 1812 (tour 4)

    La partie s'est terminé au tour 4, le camp américain ayant joué ses deux cartes Trève. Mais c'est la faction bleue qui a posé la dernière carte, alors que la partie s'arrête à la fin du tour. Comme, en plus, j'ai joué les deux dernières fois, j'ai pu faire une percée à l'ouest et reprendre du terrain à l'est, laissons les Américains au centre (souvenez-vous de la grosse armée du tour précédent).

    Voilà un très bon jeu d'affrontement, qui semble encore meilleur à plus, chaque joueur contrôlant alors une faction, et le jeu devenant coopératif.

     

    [Objectifs : 3 – 2]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    Puis nous faisons une partie de London.

     

    06 - London

    Si la partie fut plaisante, il n'y a pas eu de véritable tension, hormis sur l'argent : égalité sur les quarriers, pas de problème pour gérer les pauvres, car on a plus de probabilités d'avoir les bonnes cartes. Je m'impose néanmoins assez largement.

     

    [Points : 114 – 92]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :