• Tapisserie de l'Apocalypse

    Angers est aussi célèbre pour abriter le reste (environ un tiers de l'ouvrage a complètement disparu) de la plus grande tenture au monde, représentant l'Apocalypse de Saint-Jean, commandé par Louis d'Anjou à la fin du XIVe siècle. L'ouvrage faisait initialement 140 mètres de long et 6 mètres de hauteur, et n'était exposé que pour les grandes occasions. Aujourd'hui, on ne peut en voir "que" sur 103 mètres de long et les couleurs de l'endroit ont bien sûr complètement passé (ne subsistent surtout que le rouge et le bleu). Par contre, l'envers a conservé toutes les couleurs.

     

    Tapisserie de l'Apocalypse

    La tenture se décompose en six pièces (il a fallu huit ans pour la tisser), chaque pièce commençant par un grand lecteur, puis deux bandes horizontales de sept scènes.

     

    Premier lecteur

    Le premier lecteur.

    Pour connaître la signification de chaque scène, passez votre souris sur l'image pour avoir la légende.

    Les vieillards se prosternent

     

    La famine

    Ci-dessus et ci-dessous, deux des quatre cavaliers de l'Apocalypse. Signalons d'ailleurs que l'Apocalypse est un message d'espoir (cf. la dernières scène).

    La mort

     

    L'ange vide son encensoir

     

    Le naufrage (deuxième trompette)

    Les désastres des trompettes. Admirez ci-dessous comment la noyade est très bien rendue.

    Le naufrage (détail)

     

    L'aigle de malheur (quatrième trompette)

     

    Les sauterelles (cinquième trompette)

     

    Les myriades de cavaliers

    La myriade de cavaliers : une myriade représente une quantité de 1000. Difficile à représenter ! D'où l'astuce de 6 cavaliers (n'oubliez pas que 6 est le symbole du mal, de Satan), dont certains ressemblent à des Anglais (on est en pleine guerre de Cent Ans), écrasant 7 croyants (7 est le chiffre de Dieu).

     

    L'ange au livre

     

    Saint-Jean mange le livre

     

    Troisième pièce

    Début de la troisième pièce, centré sur les deux témoins.

     

    Le terrier

    Cet animal se cache, car Satan arrive.

     

    La femme revêtue du soleil

     

    Le dragon combat les serviteurs de Dieu

     

    La Bête de la mer

    Apparition de la deuxième Bête.

     

    Quatrième pièce

    Début de la quatrième pièce, avec la vision de la destruction de Babylone.

     

    Quatrième pièce

     

    Le lapin

    L'animal ressurgit...

     

    La moisson des élus

    devant la moisson des élus (Jésus est représenté en souverain, il y a donc aussi un message politique).

     

    L'ivraie

     

    Quatrième pièce

     

    Cinquième pièce

    Cinquième pièce.

     

    La prostituée sur les eaux

    La prostituée, symbole de la décadence (voyez plus loin la destruction de Babylone).

     

    La prostituée sur la Bête

     

    La chute de Babylone

     

    Le verbe de Dieu charge les Bêtes

    Sixième pièce, avec le triomphe du Bien.

     

    Sixième pièce

    Et l'avènement de la Jérusalem céleste.

     

    La Jérusalem céleste

     

    La mesure de la Jérusalem nouvelle

     

    Le fleuve coulant du trône de Dieu

    Dieu inonde le monde de ses bienfaits.

     

    Tapisserie de l'Apocalypse

    Une vue générale de la deuxième partie de la tapisserie.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :