• De la randonnée

    Des promenades plus sportives, puisqu'on suit les sentiers balisés rouge et blanc ou rouge et jaune. Sans oublier ma traversée des Pyrénées en cours : http://gr10-par-etapes.eklablog.com/

  • Panneau

    Quittons les étangs pour longer la Bièvre Vive.

     

    La Bièvre Vive à Buc

     

    La Bièvre Vive à Buc

    Très campagnard, non ? Un endroit très agréable, surtout que les joggeurs ne sont plus de la partie !

     

    Buc

    Un vrai décor de carte postale.

     

    Église de Buc

    L'église de Buc, plutôt récente. Il y avait une statue à voir, mais je n'allais pas rentrer en pleine messe.

     

    Chat curieux

    Coucou !

     

    Fontaine

    Et on arrive aux arcades, en passant devant cette vielle fontaine.

     

    Aqueduc de Buc

    Ces arcades acheminaient l'eau jusqu'au parc de Versailles. Il n'est plus en fonction aujourd'hui, mais il pourrait, vu son état de conservation !

     

    Aqueduc de Buc

     

    Plaque historique

    Un bel ouvrage qui a plus de trois siècles, tout de même !

     

    Balisage

    Et je m'arrête pour ce jour à l'entrée de Jouy-en-Josas.

     


    votre commentaire
  • Parcours de la Bièvre

    Un topo-guide me permet de suivre la Bièvre, depuis sa source (près de Sain-Quentin-en-Yvelines) à son embouchure (pas loin de la gare d'Austerlitz). Il me faudra quelques jours pour faire le parcours, voici ma première sortie. Beaucoup d'étangs seront longés, avant de passer au pied d'un ouvrage d'art (j'y reviens de le prochain article).

     

    Allée de Saint-Quentin

    Sortie de la gare de Saint-Quentin, je traverse un parc pour rejoindre la Bièvre.

     

    Qiant-Quentin-en-Yvelines

    Cela permet d'observer l'architecture de cette ville nouvelle.

     

    Parc

    Promenade matinale, en ce mois de septembre très estival.

     

    Bois des Roussières

    Heureusement, on est souvent  l'ombre, comme ici dans le bois des Roussières.

     

    Je rejoins alors le premier des quatre étangs du jour : l'étang des Roussières, où des canes en profitent pour se nettoyer.

    Canes

     

    Étang des Roussières

     

    Premier passage sous un tunnel.

    Tunnel

     

     

    La Bièvre

    Derrière, on longe le petit ruisseau de la Bièvre, avant de passer devant la fontaine restaurée des Gobelins (au-delà de la barrière, j'ai pu voir un jeune cerf se restaurer).

     

    Fontaine des Gobelins

     

    Le sentier longe par la rive nord l'étang du Moulin à Renard, ce qui me permet d'observer ce héron à l'affût.

    Héron

     

    Étang du Moulin à Renard

    Petit panorama sur l'étang du Moulin à Renard (que j'avais déjà longé il y a quelques années).

     

    Étang du Val d'Or

    Troisième étang : celui du Val d'Or. Bien sûr, en ce dimanche matin, je croise beaucoup de joggeurs et autres vététistes.

     

    Étang de la Geneste

    Enfin, l'étang de la Geneste, et son déversoir.

    Étang de la Geneste

     

    Déversoir de la Geneste

     


    1 commentaire
  • Parcours

    J'enchaîne avec une boucle de trois heures sur la commune d'Albepierre, où j'y verrai de très belles cascades.

     

    Descriptif

    C'est donc parti pour 3 heures de marche ! Pendant ce temps-là, ma mère visitera le musée de la Faune à Murat.

     

    Abreuvoir

    Sur la place où je me suis garé, il y a une belle croix (ci-dessous) et un bel abreuvoir (ci-dessus).

    Croix

     

    Albepierre

    Je commence par monter un peu, et j'ai une belle vue sur le village d'Albepierre (image cliquable)

    Croix

    Encore une croix, à côte du chemin que j'emprunte à travers des landes.

    Chemin

     

    Buron

    Je passe à côté d'un buron, grange dans un champ, et dans lequel on faisait aussi auparavant les fameux fromages auvergnats.

     

    Et j'arrive alors à la cascade des Prés Longs.

    Cascade des Prés Longs

     

    Cascade des Prés Longs

     

    Je remonte alors le torrent, et admire la cascade des Vergnes.

    Cascade des Vergnes

     

    Cascade des Vergnes

     

    Un peu de patrimoine, quelques mètres plus loin.

    Panneau explicatif

     

    Borne fleurdelysée

     

    Un passage à gué.

    Passerelle

     

    Et à la sortie du chemin de montée, plein écran sur le Plomb du Cantal.

    Plomb du Cantal

     


    votre commentaire
  • Parcours

    Mon premier (et seul) sommet des vacances : environ 450 m à monter pour atteindre le Plomb du Cantal, le point culminant des monts du Cantal. Et plutôt que de redescendre par une piste tout le long, un détour en contrebas des rochers de Chamalières.

     

    Descriptif

    Ce qui me prendra 3 heures au total.

     

    Panorama du Prat de Bouc

    Un paysage bien dégagé pour atteindre le Plomb du Cantal, juste en face (image cliquable).

     

    Petit torrent

    Le seul petit cours d'eau dans ce vaste espace, qui est aussi une station de sports d'hiver.

     

    Gentianes

    En montant par le GR 4, je passe au milieu des gentianes.

     

    Sur la crête

    Je rejoins alors un sentier de crête, qui me mènera au sommet.

     

    Panorama des crêtes

    Et les monts du Cantal (auxquels des nuages s'accrochent) m'apparaissent (image cliquable).

     

    Plomb du Cantal

    Allez, un dernier effort !

     

    Au sommet

    ET j'arrive en plus suffisamment tôt (avant 10h), juste avant l'afflux des touristes par le téléphérique du Lioran.

     

    Aménagement du Plomb du Cantal

    De nombreux cairns sont disposés au sommet.

     

    Panorama du Plomb du Cantal

    Belles vues, non ? (images cliquables)

    Panorama du Plomb du Cantal, vers le puy Mary

     

    Escalier d'accès au sommet

    Pour la descente, je prends l'escalier d'accès, tout en bois.

     

    Vaches

    Quelques vaches, bien paisibles.

    Troupeau de vaches

     

    Plomb du Cantal

    Une dernière vue sur le Plomb, gâchée par les remontées mécaniques.

     

    Paysage

    Je change de paysage en me dirigeant vers les rochers de Chamalières. (image du dessous cliquable)

    Rochers de Chamalière

     

     

    Prat de Bouc

    Mais il faut rentrer au Prat de Bouc.

     

    Du sud au nord

    Dernière vue sur tout ce que je viens de faire (image cliquable)


    votre commentaire
  • Parcours

    Première randonnée dans le Cantal : sur le plateau de Cézallier, à l'ouest du lac du Pêcher. Un circuit pédagogique, avec de nombreuses informations sur les oiseaux, les fleurs, et les vaches de la région.

     

    Lac du Pêcher

    Le lac du Pêcher depuis le parking (image cliquable).

     

    Plateau du Cézallier

    Différentes "longues-vues" sont positionnées sur le petit mont à l'ouest du lac. Et par exemple, ici, vue sur les monts Dore.

     

    Fourtuniès

    Le village de Fortuniès, typique du plateau.

     

    Pâturages

    Les pâturages entourés de pierre et, au loin, le Plomb du Cantal, que je gravirai le lendemain.

     

    Panorama

    Deux belles vus sur les monts du Cantal (image cliquable).

    Monts du Cantal

     

     

    Plomb du Cantal

    Le Plomb du Cantal.

     

    Lac du Pêcher

    Le lac du Pêcher, et d'autres champs délimités par les pierres.

     

    Lac du Pêcher

    Le lac du Pêcher depuis l'observatoire ornithologique (image cliquable)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique