• Du tourisme

    Mes promenades, à Paris et ailleurs. C'est tout simple, mais c'est déjà bien.

  • Parcours

    Derniers jours de beau temps, j'en profite pour découvrir l'ancienne commune de (Beau)Grenelle. Départ station Dupleix (ci-dessous).

     

    Dupleix

     

    En logeant le viaduc boulevard de Grenelle pour rejoindre la rue du Commerce, on trouve des immeubles du XIXe et du XXe siècle.

    Immeuble bouelvard de Grenelle

     

    FFF

     

    Mais délaissons la ville pour emprunter la principale artère de l'ancien village : la rue du Commerce, qui porte très bien son nom.

    Rue du Commerce

     

    27 rue du Commerce

     

    27 rue du Commerce

    Ancienne enseigne du début du XXe, où tous les produits alimentaires n'étaient pas aussi accessibles qu'aujourd'hui.

     

    On prend la rue du Théâtre, qui aboutit à l'ancien théâtre de Grenelle.

    Rue du Théâtre

     

    Ancien théâtre de Grenelle

    Ci-dessus l'ancien théâtre, reconnaissable à son rez-de-chaussée (entrée large, pas d'ouvertures).

     

    On revient vers la rue du Commerce par la rue Gramme où, si les immeubles sont dans le même style, on ne peut pas forcément en dire autant des portes d'entrée.

    Rue Gramme

     

    Rue Gramme

     

    Rue Gramme

     

    Rue Gramme

     

    Rue Gramme

     

    Rue Gramme

     

     

    71 rue du Commerce

    Entrée majestueuse du 71 rue du Commerce.

     

    Square place du Commerce

    La place du Commerce et son square, aux belles couleurs automnales. Au fond de cette place, on contourne l'ancienne mairie de Grenelle, aujourd'hui lieu associatif.

    Ancienne mairie de Grenelle

     

    Ancienne mairie de Grenelle

     

     

    Église Saint-Jean-Baptiste-de-Grenelle

    L'église Saint-Jean-Baptiste-de-Grenelle, en plein cœur du quartier.

     

    Place Étienne-Pernet

    Derrière, un bel immeuble Art Nouveau.

     

    Impasse de l'Église

    Cette impasse tranquille fait penser au Sud, non ?

     

    Ancien hôtel Violet

    La caserne des pompiers a englobé l'hôtel Violet, le concepteur de la commune.

     

    Pont Mirabeau

    On rejoint la Seine au pont Mirabeau, avec vue sur la tour Eiffel.


    1 commentaire
  • Parcours

    Une promenade courte à l'est de Montmartre, pour découvrir un ancien village absorbé par la capitale : la Chapelle.

     

    Halles de Torcy

    De très belles halles, où j'aimerais bien faire mon marché. Mais c'est à une heure de transport de chez moi, donc on oublie !

     

    Rue de la Madone

    Au moins, les décorations sont en accord avec la toponymie des rues !

    Rue des Roses

     

     

    Jeanne d'Arc

    Une statue de Jeanne d'Arc, accolé à une église bien discrète, et salie par la pollution urbaine : Saint-Denis-de-la-Chapelle.

    Saint-Denis-de-la-Chapelle

     

    Rue Marx Dormoy

    Un bel immeuble hausmannien rue Marx Dormoy.

    Saint-Bernard-de-la-Chapelle

    Saint-Bernard-de-la-Chapelle est une très belle église gothique. Heu, néo-gothique : elle date de l'annexion du quartier à Paris en 1860 !

    Rue de la Goutte d'Or

    Là, c'est clair, c'est de l'art contemporain !

     

    Rue Polonceau

    Une maison bien discrète, entourée d'immeubles.


    votre commentaire
  • Parcours

    Je reprends aussi mes promenades dans Paris et l'Île-de-France, et aujourd'hui je vous propose de découvrir les lieux pittoresques et bucoliques de Charonne.

     

    Folie de l'Ermitage

    Voici la folie de l'Ermitage, seul vestige du parc et du château de Bagnolet. L'intérieur et ses peintures ont l'air beaux, il faudra que je me renseigne auprès de l'association qui gère les visites.

     

    Rue de Bagnolet

    La rue de Bagnolet a été creusé, il a donc fallu construire ces escaliers extérieurs pour accéder à ces deux maisons.

     

    Grisou

    Traversons le cimetière villageois, très tranquille.

    Cimetière de Charonne

     

     

    Saint-Germain-de-Charonne

    On arrive alors devant Saint-Germain-de-Charonne, une belle église de village, comme le montre aussi sa nef.

    Nef

     

    Encore une ambiance villageoise dans la rue Saint-Blaise :

    Rue Saint-Blaise

     

    On revient maintenant maintenant dans le Paris contemporain, pour passer à côté d'une drôle de fontaine.

    Fontaine

     

    Chapelle Saint-Charles

    Ou bien voir cette chapelle du XIXe siècle de bonne facture.

     

    Ancien quai de la Petite Ceinture

    C'est la première fois que je devine à quoi ressemblait les quais du chemin de fer de ceinture !

     

    La fin de la balade permet de fureter dans de nombreuses impasses, toutes plus charmantes les unes que les autres.

    Impasse Satan

     

    Impasse Ranson

     

    Passage Savart

     

    Impasse des Vignoles

     

    Impasse des Souhaits

     

    Impasse de Bergame

     

    Un dépôt de livres en libre-service, qui se développe un peu partout en France.

    Dans l'impasse de Bergame

     

    Fontaine place de la Réunion

    Une fontaine pailletée, place de la Réunion (réunion de communes, pas l'île de l'océan Indien !).

     

    Surpris ou méfiant ?

    Mais oui, je m'en vais pour parler d'autre chose !


    votre commentaire
  • De retour à Nantes, principalement pour voir l'exposition sur les Vikings au château des Ducs, j'en profite pour immortaliser l'œuvre emblématique de cette édition 2018 du Voyage à Nantes : l'Éloge du pas de côté.

    Eloge du pas de côté

    Un documentaire sur les œuvres de l'auteur, Philippe Ramette, principalement sur la conception de ses photographies, était aussi visionnable. Cela permettait de mieux comprendre son esprit d'artiste.

     

    Van du VAN

    Et pour finir, le van du VAN.


    votre commentaire
  • Sur le chemin du retour, on s'arrête au mont Bessou, point culminant du plateau de Millevaches.

    Tour panoramique

    On retrouve la fameuse tour panoramique, avec 150 marches à gravir pour monter à 1000 mètres. Heureusement, il y a des paliers pour souffler !

    Tour panoramique

     

    Et de là-haut, on a un superbe panorama au sud et à l'est.

     

    Vers l'est et la chaîne des Puys

    Et qu'y a-t-il à l'est ? L'Auvergne, bien sûr !

     

    Puy de Dôme

    On voit ainsi au loin (66 km) le Puy de Dôme.

     

    Chaîne des Puys

    Et la chaîne des puys, avec le Puy de Sancy à droite.

     

    Vers le sud

    Ici, côté sud, c'est le début du plateau de Millevaches (image agrandie en cliquant dessus).

     

    Ce fut une très bonne semaine de détente et de vacances, et j'espère revenir dans la région, il y a tellement de choses à faire !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique