• L'école est terminée, c'est parti pour 2 mois de vacances ! De retour sur Nantes, j'en profiterai pour retourner aux Ludopathes, comme ce soir.


    J'arrive juste à temps pour faire une partie de Yokohama, mais qui ne se passera pas bien du tout : bien peu de commandes (5 seulement), mauvaise compréhension de la Douanes, et bien sûr, beaucoup de gênes (in)volontaires de mes adversaires. Pas vraiment fan de la configuration 4 joueurs, bien que la partie fut très rapide, pour un jeu de réflexion de cet acabit.

    Soirée du 6 juillet 2018

     

    [Points : 128 – 126 – 116 – 76]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 7/10


    Puis une partie de Carson City, à 5 joueurs, avec comme personnages jouées :

    • le shérif, face B (+3 PV si on perd un duel)
    • le coolie, face B (achat d'un bâtiment pour 5$)
    • le sergent-recruteur, face B (chat de revolvers), qui n'a jamais été pris
    • la chanteuse, face A (mais de bien piètres gains au saloon : 4$-6$-6$-4$)
    • le commissaire-priseur face A (la prise des 3 pistolets est très dissuasive)
    • le notable face A (avec taxation des armes à chaque fois)

     

    Soirée du 6 juillet 2018

    Je me tire bien pour une fois, avec 4 bâtiments bien rémunérateurs, un au shériff utilisé à bon escient en dernière manche, pour le gain de 6 PV supplémentaires. Notons que j'ai bien optimisé mon argent : après conversion finale, je n'avais plus rien !

    Vous remarquerez qu'il y avait une ligne montagneuse quasiment infranchissable.

    Une bien belle partie à 5 joueurs.

     

    [Points : 43 – 39 –  34 – 28 – 24]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8,5/10


    votre commentaire
  • Dernière soirée ludique à Rennes, avec mon collègue Frédéric.


    On a commencé par une partie de Great Western, où il jouait les bleus, et moi les jaunes.

    Great Western

    Frédéric a joué les ingénieurs, moi plutôt les cow-boys. Et si j'ai réussi à l'emporter, c'est notamment parce que deux-trois fois de suite, Fred a fait des livraisons faibles, ne pouvant atteindre sa locomotive. Il a ainsi échoué à livrer San Francisco.

     

    Great Western (Frédéric)

    Beaucoup de disques posés pour mon adversaire, beaucoup de constructions aussi, mais pas assez d'épurations du deck, alors qu'il avait débloqué la dernière ligne.

     

    Great Western (moi)

    J'ai plutôt misé sur un troupeau conséquent de vaches (on ne vit pas mes vaches achetées), et cela s'est avéré payant.

     

    [Points : 74 – 68]

    Durée de la partie : 1 heure 15 minutes

    Note personnelle : 9/10

    Joueur Frédéric (2) Moi (1)
    Argent 2 2
    Bâtiments 6 2
    Livraisons -3 8
    Gares 9 4
    Dangers 7 9
    Troupeau 16 23
    Objectifs 8 11
    Chefs de gare 12 6
    Personnages 8 4
    Déplacement 3 3
    Fin de partie / 2

    Pour finir la soirée, deux parties de Fabulosa Fructus, dans la suite de celles d'il y a un an. Et deux défaites pour ma part. Maintenant, il faudra poursuivre sur Paris.

     

    [Jus faits : 5 – 3, 5 – 4]

    Durée de chaque partie : 20 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Une soirée jeu chez Frédéric, l'une des dernières de l'année


    Je lui présente Pillards de la Mer du Nord, un jeu de pose d'ouvriers.

    Pillards de la Mer du Nord

    Une partie assez serrée, où mon adversaire s'impose notamment grâce aux walkyries.

     

    Un beau jeu, surtout avec ses pièces en métal, mais trop linéaire (je ne vais pas tarder à le revendre je pense).

     

    [Points : 89 – 77]

    Durée de la partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 6/10


    Ensuite, une partie de Majesty, rapide à explique, rapide à jouer, et non dénué d'intérêt.

    Majesty (Frédéric)

     

    Majesty (moi)

    Je m'impose lors de la première partie (ci-dessus les jeux des deux joueurs), mais me prend une belle défaite ensuite. En tout cas, je m'y amuse plus.

     

    [Points : 169 – 141, puis 191 – 156]

    Durée de chaque partie : 20 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire
  • Parcours

    Dommage, la belle semaine estivale d'avril 2018 s'éloigne, mais on peut quand même faire une belle boucle dans la campagne orvaltaise. Une boucle qui passe par deux châteaux.

     

    Le Loret

    Le premier, privé, du Loret, est actuellement en rénovation (au fond de l'image). Mais en passant à côté, on longe ce grand étang et quelques calvaires.

     

    Étang du Loret

     

    Pour rejoindre l'autre château, après quelques rues campagnardes, un chemin creux, puis un chemin forestier.

    Chemin creux

     

    Et voic le château de la Tour, construit au XVIe siècle.

    Château de la Tour

     

     

    Château de la Tour

    Il est complètement fermé, mais la façade, avec ses fenêtres à meneaux, est magnifique. Le château appartient à la commune depuis 1982. Le parc communal est propice aux piques-niques en famille.

     

     

     

    Château de la Tour

     

    Entré du château

     

    Gouttière

     

    Château de la Tour

    Désolé, le puits a été construit au XXe siècle, et les écuries, ci-dessous, sont assez imposantes.

    Écuries

     

    Chapelle

    La chapelle du château, étroite.

    Chapelle

     

    De retour à bourg, on croise au bord de la route, un ragondin très tranquille, qui cherche des glands.

    Ragondin

     

     

    Plaque indicatrice

    Les vieilles plaques indicatrices Michelin, toute une époque.


    votre commentaire
  • Beaucoup de week-end passés chez ma mère ce printemps, pour besoins familiaux. Et puis, cela permet de couper avec l'école.

    On s'est alors remis à jouer à mon tout premier jeu moderne : les Colons de Catane, le jeu de cartes.

    Trois parties, avec trois extensions différentes. Et trois défaites de ma part, mais je me rapproche toujours plus près de la victoire. Ci-dessous ma deuxième défaite, avec d'abord le jeu de ma mère, puis le mien.

    Jeu de Maman

     

    Mon jeu

     

    [Points : 13 – 7, 13 – 11, 13 – 10]

    Durée de chaque partie : 1 heure 30 minutes

    Note personnelle : 8/10


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires